Gerry TAAMA : IL FAUT CESSER CETTE PAGAILLE

IL FAUT CESSER CETTE PAGAILLE
Gerry TAAMA

J’ai assisté au lancement du PND, j’ai lu tout le document. Sur papier c’est bien ficelé.

Mais pour la mise en oeuvre, on n’a pas besoin de caravanes et de car-podium car l’affaire est quand même très sérieuse.

Pour expliquer le programme, il faut organiser des rencontres avec des acteurs sectoriels. Les CQD, les CVD, les chambres de métiers, les organisations syndicales, les chambres de commerce.

Il faut le simplifier en PND sectoriels pour les différents corps de métiers et les acteurs à la base. Déjà j’avais trouvé inappropriée la campagne d’affichage nationale sur panneaux géants pour juste annoncer le lancement du plan, là aussi je trouve qu’on se trompe de cible. Un programme qui fait plus d’une centaines de pages ne s’explique pas de façon indiscicriminée lors d’une caravane et de danses folkloriques. Ce n’est pas une campagne électorale.

J’aime mon pays et je souhaite plein réussite à cet ambitieux programme, mais pardon, sortons des animations folkloriques et des caravanes.

La ville de Tsevié où se déroule cette campagne à de sérieux problèmes d’accès à l’eau. Que le PND contribue à régler cette insuffisance. Pour commencer.

Sinon, le volontariste projet connaîtra le même sort que les DSRP, SCAPE….

Retroussons-nous les manches et travaillons.
*Il faut que certains cessent de vouloir coûte que coûte se faire du blé sur le dos de ce programme. Les enjeux sont trop importants*.

La misère et la précarité sont là. Et frappent toutes les couches de notre population.

Gerry TAAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.