Inconfiance entre les Togolais et les tribunaux

Inconfiance entre les Togolais et les tribunaux
Par Serge Lemask
L’inconfiance s’est installée entre les Togolais et le système judiciaire togolais à un point que seulement 37% ont confiance aux tribunaux. C’est ce que révèlent les résultats d’une enquête publiée par le Centre de Recherche et de Sondage d’Opinions (CROP), partenaire d’Afrobaromètre.

La complexité du système judiciaire, le manque de conseils ou d’assistance juridique, les frais élevés, les longs délais, sont entre autres dénoncés par les Togolais interrogés par le Centre de Recherche et de Sondage d’Opinions (CROP). Au total 1200 personnes ont été interrogées, soit un échantillon représentatif de 11% entre 2014 et 2015.

Ainsi, ladite enquête révèle qu’au moment où 37% des Togolais croient en la justice togolaise, 48% évoquent des problèmes de corruption.
48% déplorent les longs délais, 44% se lamentent de la complexité du système et 39% regrettent le manque de conseil ou d’assistance, bref rien que de l’insatisfaction.

« Cette étude a été menée dans le cadre des disséminations globales qu’Afrobaromètre fait à la fin de chaque round. Mais pour le cas d’espèce, on s’est dit qu’il faut aller plus loin que la simple dissémination globale en présentant les résultats au niveau du pays afin de lui permettre de comprendre ce qui se passe», a indiqué Dr Hervé Akinocho, chercheur au CROP.

A en croire les dernières nouvelles, tous ces résultats sont envoyés aux autorités compétentes afin qu’elles prennent des mesures pour améliorer l’accès du justiciable à la justice. Mais reste à savoir si elles y accorderont une importance particulière. La question mérite d’être posée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.