Jean-Pierre Fabre et Brigitte Adjamagbo pris à partie par des militaires

Jean-Pierre Fabre et Brigitte Adjamagbo pris à partie par des militaires

Jean-Pierre Fabre et Brigitte Adjamagbo pris à partie par des militaires

Par Serge Lemask, togo-online.net

L’information vient du chargé à la communication de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Eric Dupuy.

Les trois jours de manifestation de la coalition de l’opposition ont pris fin ce samedi. La rue a encore grondé à Lomé et dans certaines villes du pays. Une manifestation qui, selon Eric Dupuy, a drainé 600000 personnes dans les rues de Lomé.

Mais après la manifestation, la situation a dégénéré et certains leaders de l’opposition ont fait l’objet d’agression sur le chemin de retour.

« En fin de journée, barrages, bastonnades et gaz lacrymogène au Bar 3K et Atikoumé empêchant les manifestants de rentrer chez eux. JP Fabre et B Adjamagbo Johnson ont été pris à partie par les FAT », a tweeté Eric Dupuy.

Tout porte à croire que les marches de l’opposition aussi pacifiques, soient-elles, dérangent les hommes de mains de Faure Gnassingbé. Ils ont donc décidé ce soir de s’illustrer négativement. L’habitude est une seconde nature, n’est-ce pas ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.