Kara prend goût aux mouvements

Kara prend goût aux mouvements

Par Serge Lemask, togo-online.net

Après les mouvements des élèves de Lama-Kpeda pour exiger la libération de leur professeur, Claude Pelelem, arrêté par les éléments de la gendarmerie de Kara, c’est au tour des étudiants de l’université de la ville de se faire entendre.

Dans un communiqué dont nous avons copie, la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE), section Kara, se joignant à l’appel de celle de Lomé, et organise une assemblée générale d’envergue ce vendredi 16 mars 2017.

« Six (06) mois de cours après, nos tranches, censées sortir depuis fin décembre-janvier ne sont pas encore sorties. Alors qu’étudier sans bourses et allocations de secours est un véritable parcours de combattant. Jusqu’alors on a pu tenir grâce aux prêts et à certaines acrobaties. Mais là on en peut plus », indique le communiqué de la LTDE section-Kara.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame, disait lors d’une rencontre avec la presse « Les gens de Kara ne sont pas intéressés par ce qui se passe ». Mais il parait évident que c’est tout le contraire. Visiblement, Kara s’intéresse à ce qui se passe dans le pays et prend goût aux mouvements .
Qui goûte, prend goût, dit-on souvent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.