26.5 C
Lomé
Friday, July 30, 2021

Klassou fait du Klassou !

Les unes des journaux

Klassou fait du Klassou !
Selom Komi Klassou

Il y a longtemps qu’il n’a plus donné de signe de vie, du moins depuis qu’il a été débarqué de la primature. Le 11 avril dernier, son Excellence Selom Komi Klassou a été aperçu à N’Djamena au Tchad vautré dans un nouveau costume de chef de mission électorale de l’Union Africaine pour la parodie électorale organisée par le maréchal Déby avant la survenue de la « catastrophe tchadienne ».

Le 228 n’est pas un exemple en matière d’élections transparentes et démocratiques, loin s’en faut. Mais chaque fois, on retrouve paradoxalement les pontes du régime, spécialistes en fraudes électorales à la tête des missions d’observations électorales. Il y a quelques semaines, c’est dame Tségan Yawa, députée nommée et présidente de l’Assemblée « UNIRcolore » qui avait dirigé la mission d’observation électorale de l’OIF au Niger. Même le tristement célèbre Taffa Tabiou qui avait manié le moulin à fraudes, la CENI, à la présidentielle de 2015 au Togo et qui avait douloureusement tâtonné lors de la proclamation des résultats avait eu à commander une mission d’observation électorale au nom de l’UA au Bénin.

Que peuvent faire ou dire de sérieux des gens connus comme des chefs d’orchestre des mascarades électorales dans leur pays? Au Tchad, comme on pouvait s’y attendre, Selom Komi Klassou a affiché un satisfécit béat pour cette farce électorale. Le scrutin présidentiel s’est déroulé de « manière satisfaisante », a dardé l’ancien Premier ministre togolais avant d’entonner la formule fétiche : « Les quelques irrégularités constatées ne sont pas de nature à entacher la crédibilité du scrutin ». Ne pas prononcer cette phrase culte serait comme une symphonie inachevée, un rapport incomplet. On parie que lorsqu’il avait appris qu’il a été désigné chef de mission électorale de l’UA, c’est la première phrase qu’il a buchée et qu’il a récitée comme un perroquet.

Dans leur rapport, Klassou et les siens sont cependant restés muets sur les violences commises par la soldatesque du Maréchal Déby contre l’opposition qui réclamait l’alternance au pouvoir, des violences pourtant dénoncées par des organisations de défense des droits de l’homme Amnesty international, et Human Rights Watch notamment et le secrétaire général des Nations unies.

Source : libertetogo

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Un réseau de cambrioleurs démantelé par la police à Djagblé

En effet, une enquête a été ouverte suite à un cambriolage survenu dans un domicile sis au quartier Adidomé à Djagblé dans...

CITE AU QUOTIDIEN : UN BOUTON MAGIQUE POUR LE CHANGEMENT ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUENous sommes nombreux à chercher comment faire advenir le changement : parents désireux de voir intervenir...

Kokoroko prône la gratuité des cours de vacances

A peine l'année scolaire amorce son dernier virage que les établissements scolaires partent à l'assaut des élèves à travers des opérations de...

Naboudja Bouraïma : « Montrons la voie au peuple togolais pour réduire les attaques et injures »

La guerre qui s’anime sur les réseaux sociaux avec des injures, intoxications, fake news… suscite l’attention de Naboudja Bouraïma. Le militant de...

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...
- Advertisement -
error: Content is protected !!