30.1 C
Lomé
Monday, January 17, 2022

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte

Les unes des journaux

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte
Conference des Évêques du Togo

La décision du gouvernement de présenter un pass sanitaire avant d’avoir accès aux lieux de culte au Togo déplaît à la conférence des évêques du Togo. Dans une mise au point publiée mercredi, la CET rassure que les démarches se poursuivent pour l’annulation de cette décision du gouvernement.
Lire l’intégralité de la mise au point:

MISE AU POINT DE LA CONFERENCE DES EVÊQUES DU TOGO RELATIVE A LA PRESENTATION D’UN PASS-VACCINAL POUR ACCEDER AUX LIEUX DE CULTES

Chers fils et chères filles,

Le lundi 15 novembre 2021, le Ministre d’Etat a signé un communiqué subordonnant l’accès aux lieux de cultes à la présentation d’un pass-vaccinal contre la Covid-19 ou d’un test PCR négatif datant de moins de trois (3) jours, à compter du 03 décembre 2021.

A l’issue d’une concertation, les Evêques du Togo vous avaient informés qu’ils ont entrepris d’adresser une lettre au Ministre d’Etat à ce sujet, et promis que les résultats de cette démarche vous seront communiqués en temps opportun. Monsieur le Ministre d’Etat a donné une réponse à la lettre des Evêques. Vous êtes certainement nombreux à attendre la suite de la démarche.

Les Évêques du Togo ont ensuite demandé une audience au Ministre d’État pour lui dire, de vive voix, leur désaccord avec une telle décision. Le Ministre d’État n’a pas encore donné suite à cette demande.

Entre temps, le Ministère de l’Administration Territoriale a invité les Responsables Religieux à une réunion de concertation. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue le vendredi 26 novembre 2021, les Responsables Religieux, de manière unanime, ont exprimé, leur désaccord au sujet de l’obligation de présenter un pass-vaccinal pour accéder aux lieux de cultes. Ils ont, par conséquent, opposé un refus à l’envoi des noms de responsables de leurs communautés respectives, qui seraient chargés du contrôle dudit document, comme demandé par le Ministère.

Voilà le point de la situation. Les démarches se poursuivent.

En ce temps d’attente et d’espérance, veillons et prions avec foi dans la sérénité, et continuons d’observer les mesures barrières de lutte contre la Covid-19.

Fait à Lomé, ce 1er décembre 2021.

Mgr Benoît ALOWONOU

Evêque de Kpalimé,

Président de la CET.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Dr Christian Spieker: “ Notre président regarde trop ses intérêts personnels dans tout ce qu´il fait”

À la tête d´un État en tant que dirigeant, il y a certaines erreurs politiques qu´il ne faut jamais commettre dans les...

Togo: La maison de Charles Debbasch mise sous scellé dès son décès

Au Togo, ce sont les réseaux sociaux qui ont rendu public le décès, le 14 janvier, de Charles Debbash, ministre-conseiller spécial du...

Covid-19: Le pasteur Edoh Komi redoute la décision de faire vacciner les enfants de 12 ans

La nouvelle décision du gouvernement togolais d’élargir sa cible vaccinale aux enfants de 12 ans et plus, déplaît au président du Mouvement...

La CEDEAO prend des sanctions au Mali, l’ONU promet de les desserrer !

Après l'échec du projet de résolution qui, s'il était passé mercredi au conseil de sécurité de l'ONU, aurait scellé définitivement le sort...

Fenêtre Sur l’Afrique: Débat Panafricain du 15 janvier 2022 sur Radio Kanal K et Avulete

Vendredi 14 Janvier 2022 mobilisation générale du peuple malien contre les sanctions de la CEDEAO: Une preuve irréfutable de la légitimité accordée...

Securité routière: 334 décès dans 3577 accidents de circulation au second trimestre de 2021

De juillet à décembre 2021, 3577 accidents de circulation sont survenus au Togo. Des accidents qui ont causé 334 décès. Ces chiffres...

Covid-19: Le gouvernement togolais élargit sa cible vaccinale

Les élèves en classe de sixième et les enfants âgés de 12 ans et plus seront désormais vaccinés. La décision vient d’être...

Apedo Amah: “LA CEDEAO DES PEUPLES CONTRE LA CEDEAO DES DICTATEURS”

Après les sanctions prises par les chefs d’État de la CEDEAO contre le peuple malien, l’opinion publique ouest-africaine s’est très largement révoltée...
- Advertisement -
error: Content is protected !!