La CDPA apporte enfin son soutien à Agbéyomé Kodjo

La CDPA apporte enfin son soutien à Agbéyomé Kodjo

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Si au sein de la C14, la réaction a été de prendre acte du choix de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, les composants de la coalition ont chacun leur position. Contrairement aux FDR de Paul Dodji Apévon, la CDPA de Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson sort enfin de son silence et apporte son soutien au candidat choisi, même si ce dernier n’est exempt de tout défaut.

«Mais pour l’heure et au regard de l’objectif difficile de réussir l’alternance, laissons l’histoire juger son parcours politique et parions surtout sur son option désormais inconditionnelle pour la démocratie, son engagement à obtenir les meilleures conditions pour un scrutin transparent, sa détermination à gagner les élections et à défendre nos votes, avec nous tous bien entendus. Parions finalement sur son engagement à mettre en place une transition ouverte à tous, pour des réformes et une refondation de l’Etat» a écrit le parti dans un communiqué rendu public ce 14 janvier 2020.

Ce soutien à Agbéyomé Kodjo se fonde sur le principe du respect de la parole donnée.

Madame Adjamagbo et son parti lancent un appel pressant, aux partis politiques, aux syndicats, à la société civile et surtout aux populations togolaises à se mobiliser autour du candidat choisi par Monseigneur Kpodzro.

Lire le communiqué de la CDPA

COMMUNIQUÉ DE LA CDPA

Le 31 décembre 2019, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, a désigné Monsieur Agbéyomé Gabriel Kodjo comme candidat unique des Forces démocratiques, au terme d’un processus qu’il a personnellement conduit de bout en bout.

La CDPA, qui dans un premier temps, a pris acte de cette désignation au sein de la C14, apporte son soutien au candidat Agbéyomé Kodjo.

Le soutien de la CDPA se fonde d’abord sur les convictions profondes que le parti a toujours exprimées. Dès les débuts de son combat dans la clandestinité en 1987, compte tenu de la nature même du système que nous combattons, la CDPA a compris que c’est ensemble et unies que les forces démocratiques et patriotiques mettront fin à la dictature militaro clanique au Togo. C’est fidèle à cette vision que la CDPA a lancé l’appel de Tchékpo : « démocratie d’abord, multipartisme ensuite » ; qu’elle a pris part aux différentes coalitions des forces démocratiques dans lesquelles elle a toujours joué un rôle déterminant. C’est enfin conformément à cette vision qu’elle a adhéré, de concert avec ses partenaires de la C14, à la démarche de candidature unique initiée par l’archevêque émérite Kpodzro.

La CDPA est consciente des vicissitudes qui entourent ce genre d’exercice avec son lot d’incompréhensions, de déceptions, voire de frustrations. Mais l’acceptation de lourds sacrifices par les partis politiques au détriment des intérêts partisans, et quelques soient les états d’âmes, même les plus légitimes, constitue le prix à payer
pour l’instauration de la démocratie au Togo.

Ce soutien de la CDPA à la candidature de Monsieur Agbéyomé Kodjo se fonde aussi sur les péripéties du long combat pour l’alternance et la démocratie au Togo. Dans la quête de démocratie du peuple togolais, les candidats de l’opposition ont toujours gagné les élections dans les urnes, sans que nous n’ayons jamais pu prendre le pouvoir. De guerre lasse, les populations fatiguées de se voir voler leur suffrage, ont commencé par déserter les bureaux de vote, reprochant aux forces démocratiques de ne pas innover dans leurs stratégies électorales. Le choix de Agbéyomé Kodjo, un candidat ayant joué un rôle clé dans le système dont il connait les rouages, est justement une nouvelle piste que Monseigneur Kpodzro nous propose pour faire les choses autrement. Explorons-là !

Certes Agbéyomé Kodjo, n’est pas exempt de tout défaut, loin sans faut ! Mais pour l’heure et au regard de l’objectif difficile de réussir l’alternance, laissons l’histoire juger son parcours politique et parions surtout sur son option désormais inconditionnelle pour la démocratie, son engagement à obtenir les meilleures conditions pour un scrutin transparent, sa détermination à gagner les élections et à défendre nos votes, avec nous tous bien entendus. Parions finalement sur son engagement à mettre en place une transition ouverte à tous, pour des réformes et une refondation de l’Etat.

Fort de ce qui précède et par respect de la parole donnée, la CDPA réitère son soutien au candidat désigné Agbéyomé Kodjo.

La CDPA lance un appel pressant, aux partis politiques, aux syndicats, à la société civile et surtout aux populations togolaises à se mobiliser autour du candidat choisi par Monseigneur Kpodzro.

Seul le combat libère et le combattant déterminé doit occuper tous les espaces de confrontation avec l’adversaire.

Démocratie d’abord, multipartisme après. Ensemble nous vaincrons !

B. K. ADJAMAGBO JOHNSON

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.