25.1 C
Lomé
Tuesday, October 19, 2021

La délirante décision de la HAAC de suspendre “The Guardian”pour pass de vaccination

Les unes des journaux

 La délirante décision de la HAAC de suspendre "The Guardian" pour pass de vaccination

Il n’y a pas mieux à faire à ce jour, face à la pauvreté des Togolais que de leur imposer une vaccination contre la pandémie à la covid-19. C’est désormais une priorité pour le gouvernement togolais d’assujettir les pauvres populations à la dictature vaccinale, empêchant par tous les moyens ceux-ci de faire valoir leur droit de décision.
La HAAC, Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication est devenue le chantre de cette dictature et en fait usage de la dictature vaccinale pour empêcher les journalistes de porter un regard critique sur la situation.
The Guardian, journal critique vis-à-vis du pouvoir en paie cash les frais.
Dans sa décision n° 079/HAAC/21/P portant suspension de l’hebdomadaire The Guardian, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication décide d’une suspension de quatre mois de l’hebdomadaire The Guardian à compter du mardi 12 octobre 2021, d’une suspension de quatre mois de la carte de presse n° 490/2021/HAAC/P établie le 10 mai 2021 au nom de M. Yawo Mawuse KPONDZO, Directeur de la publication du journal The Guardian, lui interdisant d’exercer la profession de journaliste pendant cette période.
Cette décision de la HAAC qui ne relève ni d’un délit de presse, ni d’un quelconque manque aux dispositions du code d’éthique et de déontologie, ni de la loi organique de l’institution n’est qu’une preuve de caporalisation des institutions de la République. Elle traduit le rôle de propagandiste de la HAAC et portant gravement atteinte à la liberté d’expression déjà en mal dans le pays.
Aller jusqu’à s’attaquer à un éditorial sous prétexte que le journaliste inviterait les populations à ne pas se faire vacciner, ce qui est d’ailleurs dénoncé par le journal dans un communiqué de la rédaction du journal, n’est pas digne d’une institution qui n’a pour rôle que de réguler les médias.
Les propres explications de la HAAC militent en faveur d’un piège ou d’un complot contre le journal qui serait filé, comme quoi qui veut noyer son chien l’accuse de rage. Il revient donc aux organisations de presse en l’occurrence le Patronat de la Presse Togolaise (PPT) dont les membres sont dans le viseur de la HAAC depuis des années, de prendre ses responsabilités, face à ce comportement indigne d’une institution d’une République.

 

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Atteinte à la vie privée des filles, un devoir d’explication s’impose aux officiels du monde de l’éducation au Togo

Le devoir de redevabilité à l'égard du peuple voudrait que l'on explique une décision pareille qui suspend deux acteurs du monde éducatif. On...

Le monde syndical togolais pleure Ephrem Tsikplonou

Le monde syndical togolais est frappé par un deuil. Ephrem Tsikplonou, SG de la coordination générale des cadres du Togo (CGCT) a...

Togo: Bienvenue dans la République d’UNIR !

Voilà un régime de père en fils qui s’est approprié le Togo qu’il régente comme une épicerie familiale depuis 54 ans. Le...

Togo: Quand Faure Gnassingbé se moque des pauvres populations

Les faits et gestes de l'exécutif togolais constituent la preuve que le régime mesure le degré de pauvreté des populations. Ils envahissent...

Togo / Gendarmerie nationale : Le Commandant de la Brigade territoriale de Lomé et certains de ses éléments mis aux arrêts

Des gendarmes mis aux arrêts, ça n’arrive pas souvent. Mais ne dit-on pas « tous les jours pour le voleur, et un...

Du sourire aux lèvres des élèves de l’EPP Davié Anomé grâce à l’association « New Family »

Ce samedi 16 octobre 2021, l'association "New Family" était aux côtés des élèves démunis de l'école primaire publique de Davié Anomé (préfecture...

Le Covid Business en vogue au Togo

Les populations sont de plus en plus fatiguées, surtout avec les non-dits qui entourent la gestion de la pandémie à la covid-19...

Pétrolegate: Le procès en appel encore renvoyé

L’affaire dite « Pétrolegate » mettant aux prises le journal « L’Alternative » et la famille Adjakly est encore sur le tapis. L’audience de ce jeudi...
- Advertisement -
error: Content is protected !!