La Fédération Togolaise de Football (FTF) a un nouveau comité de normalisation

Fédération Togolaise de Football (FTF)

Fédération Togolaise de Football (FTF)Par togo-online
La Fédération Togolaise de Football (FTF) a un nouveau locataire. Les couleurs de la fin prématurée du mandat du Comité de normalisation telles qu’annoncées par le ministère en charge des sports à travers un courrier en date du 30 novembre, ont été simplement confirmées et précisées de FIFA qui a nommé, vendredi dans la foulée, les membres du nouveau Comité de Normalisation de la Fédération Togolaise de Football chargé d’adopter les nouveaux statuts et d’organiser les élections au plus tard le 15 février 2015.

Cette nomination fait suite à la décision prise par le Comité Exécutif de la FIFA lors de sa séance tenue à Zurich les 2 et 3 décembre dernier.

Pour justifier sa décision de mettre un terme au mandat de Antoine Folly nommé, le 19 décembre 2014, la FIFA a pris en compte les difficultés rencontrées dans l’exécution de la feuille de route assignée au comité sortant, notamment réviser les statuts de la FTF, gérer les affaires courantes et organiser les élections.

« Le Comité Exécutif [FIFA] a été informé des difficultés rencontrées par le comité de normalisation tout au long de sa mission et qui s’est matérialisée par le rejet massif des nouveaux statuts de la FTF lors de l’assemblée du 7 novembre 2015 ainsi que l’adoption unanime d’une motion de censure à l’égard du comité de normalisation de la FTF », a expliqué la FIFA.

Le nouveau comité de dix membres est composé de MM. Horacio Freitas, Bernard Walla, Komlan Ekpé, Gbandi Sonhaye, Katari Folly-Bazi, Bouraïma Yekini, Salifou Ousmane Dobli-Oudanou, Yves Beté, de Mmes Tomety Kai et Agboyi Xonam Touré.

Le Président et le Vice-président du nouveau comité seront choisis par ses membres lors de la première réunion.

Le Comité fonctionnera comme une commission électorale dont les décisions seront définitives et contraignantes. Ses membres ne seront pas éligibles pour aucun des postes à pourvoir.

Si cette décision conjointe FIFA/CAF et gouvernement togolais est salutaire, elle pose un sérieux problème au niveau des personnes qui sont désignées pour le composer. L’opinion de façon unanime dénonce la présence d’acteurs de crises et de certaines personnes qui nagent en eau trouble. Au-delà de l’effectif pléthorique du comité, le délai accordé au vu du mandat annoncé est également sujet à polémique. Le sujet meuble les fonds des débats et le nombre de perplexes s’augmente. C’est alors le wait ans ses!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.