La LCT demande la réouverture des médias fermés

La LCT demande la réouverture des médias fermés

Par Serge Lemask, togo-online.net

Hier, c’était la journée internationale de la liberté de presse. A cette occasion, la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) n’a pas manqué d’adresser un message à tous les acteurs du monde médiatique du Togo. Après avoir invité les professionnels de médias à faire preuve de professionnalisme, la LCT a déploré les tentatives de musèlement dont sont victimes certains journalistes togolais. Elle demande donc à la Haute Autorité de l’Audio Visuel et de la Communication (HAAC) à faire preuve d’indulgence pour autoriser à ouvrir de nouveau ces chaînes fermées.

MESSAGE DE LA LIGUE DES CONSOMMATEURS DU TOGO À L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LIBERTÉ DE PRESSE

Le 3 mai 2018, Journée internationale la liberté de la presse, la Ligue des consommateurs du Togo(LCT) par la présente souhaite transmettre un message à tous les acteurs du monde médiatique de notre pays.

Son message s’adresse d’abord aux journalistes employés. Que cette commémoration soit une occasion de répit et de réflexion pour un métier passionnant que vous avez choisi d’embrasser après plusieurs années d’études et de formation. Quelle soit l’opportunité pour vous de travailler davantage et d’une façon professionnelle en vue servir de vraies informations à l’auditoire. La LCT souhaite également que cette occasion contribue à la prise en compte de vos droits pour plus de considération et de reconnaissance dans votre travail, lequel travail bien fait, fera les meilleurs journalistes au monde.
La LCT voudrait ensuite inviter les patrons de presse, les chefs d’entreprises de presse, les responsables des groupes médiatiques de notre pays à faire beaucoup d’effort pour rendre plus rentables leurs entreprises, productrices d’informations susceptibles de contribuer au développement et à jouer leur rôle d’information et d’éducation des populations.

Par ailleurs, la LCT déplore la restriction de la liberté de presse et les intimidations dont les journalistes font l’objet des fois dans notre pays. Il en est de même pour les média qui ne sont pas épargnés de cette tentative de musèlement. Ainsi elle constate avec regret que les chaînes de radio et télévision notamment Radio X-Solaire, Radio LEGENDE FM, CITY FM et la Chaîne du Futur( LCF ) fermées par la Haute Autorité de l’Audio Visuel et de la Communication( la HAAC ) le demeurent toujours, ce, malgré diverses actions menées en vue de leur réouverture .

La LCT invite une fois encore la HAAC à faire preuve d’indulgence pour autoriser à ouvrir de nouveau ces chaînes fermées. Refusant de le faire, constituerait un recul notoire de notre pays en matière de liberté de presse et consisterait à maintenir dans le chômage les dizaines d’employés desdites chaînes de radio et de télévision.
Enfin, la LCT invite le gouvernement à revoir à la hausse l’aide à presse en vue de permettre à cette dernière de faire son travail d’une façon professionnelle.
Lomé, le 4 mai 2018
Pour la LCT
Emmanuel SOGADJI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.