28.1 C
Lomé
Tuesday, January 25, 2022

LCT, ATC et MMLK s’indignent de l’augmentation sur les nouveaux tarifs intra-réseaux de Moov et Togocel

Les unes des journaux

LCT, ATC et MMLK s’indignent de l’augmentation sur les nouveaux tarifs intra-réseaux de Moov et Togocel

Le bras de fer est parti pour durer longtemps entre les opérateurs de téléphonie mobile et l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), s’agissant de l’escroquerie que constituent le coût trop élevé des services proposés à la clientèle pour Togo Cellulaire et Moov Togo.
Si après la mise en demeure prononcée par l’ARCEP, Togo Cellulaire et Moov Togo ont, dans des communiqués de presse balancés sur les réseaux sociaux, semblé revenir à la raison à travers une sorte de réduction des prix pour s’adapter à la norme prescrite en la matière, après analyse, la LCT, l’ATC et le MMLK constatent une augmentation déguisée des deux opérateurs sur les nouveaux prix communiqués par rapport aux opérations intra et inter-réseaux.

A travers une note conjointe, les trois associations, tout en apportant leur soutien à l’ARCEP, manifestent leur indignation totale face au nouveau concept qui voile l’escroquerie dont sont victimes les consommateurs et exhortent les deux opérateurs de téléphonie à revenir à de meilleurs sentiments et à se conformer aux dispositions légales du Togo en la matière. Au cas échéant, ces associations de défense des Droits de l’Homme et des droits des consommateurs se réservent le droit de mener des actions d’envergure pour le respect des droits des consommateurs.
Lire l’intégralité du communiqué des associations de défense des consommateurs

DECLARATION DES ASSOCIATIONS DE DEFENSE DES CONSOMMATEURS (ATC, LCT et MMLK) RELATIVE AUX DERNIERS DEVELOPPEMENTS DES ECHANGES ENTRE ARCEP ET LES SOCIETES DE TELECOMMUNICATIONS AU TOGO

Les associations de protection et de défense des droits des consommateurs au Togo, en l’occurrence la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) et le Mouvement Martin Luther King (MMLK), ont suivi avec intérêt les derniers développements relatifs à la mission de régulation de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) en lien avec les sociétés de télécommunications au Togo.

En effet, le 12 novembre 2020, après les phases préliminaires, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), a notifié par une mise en demeure aux sociétés Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire pour pratiques de différenciation des tarifs des communications. Ce qui obligeait les sociétés en question à remédier aux violations constatées et objet de la mise en demeure.

Dans la foulée, il nous a été donné de constater des communiqués de presse des deux sociétés circuler sur les réseaux sociaux où elles semblaient revenir à la raison afin de mettre fin à la violation des droits des consommateurs de leurs services.

Après une analyse, confirmée par une indignation généralisée des consommateurs, il se révèle une augmentation déguisée des deux opérateurs qui ressemble à une escroquerie pure et simple.

Face à cette situation, les associations de défenses de consommateurs prennent acte de l’alignement des tarifs intra et inter-réseaux et s’indignent de l’augmentation sur les nouveaux tarifs intra réseaux.

L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) et le Mouvement Martin Luther King (MMLK), apportent leur soutien à l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) dans sa logique de mettre fin à la violation des droits des consommateurs.

Les associations de défense des consommateurs exhortent les deux opérateurs de téléphonie à revenir à de meilleurs sentiments et à se conformer aux dispositions légales du Togo en la matière. Au cas échéant, elles se donneront le droit de mener des actions d’envergure pour le respect des droits des consommateurs.

Fait à Lomé, le 23 novembre 2020

Pour L’ATC Le Vice-Président
GAGALO Kokou

Pour La LCT
Le Président
SOGADJI H. Emmanuel

Pour le MMLK
Le Président
Pasteur EDOH Komi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Mali: Un contingent togolais de la MINUSMA attaqué lundi

Lundi, un contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été attaqué. Cette nouvelle...

Renversements au sein de la CEDEAO: C’est qui le prochain sur la liste ?

La situation est plus que préoccupante au sein de l’espace CEDEAO. Tour à tour, les membres du syndicat tombent. Ibrahim Boubakar Keita,...

Dr Christian Spieker : « L’Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. »

L´Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. Ce serait très difficile. La raison est simple : les ennemis de...

Togo-CHU Campus : Un réseau de vente et de prescriptions anarchiques de médicaments à démanteler

Comment endiguer ce phénomène qui s’est développé chez des praticiens hospitaliers en général, et particulièrement au CHU Campus ? La vente parallèle...

Togo: Edoh Komi demande au gouvernement de renforcer les pouvoirs de HAPLUCIA en matière de répression des actes de corruption et des infractions assimilées

C’est dans un communiqué dont voici la teneur: MMLK / LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO : QUELLE SUITE DONNÉE AUX DOSSIERS DE...

Fenêtre Sur l’Afrique du 22 janvier 2022 sur radio Kanal K et Avulete

      Débat PanafricainDes mouvements panafricains lancent une pétition pour une mobilisation générale en soutien au peuple malien: Vers une CEDEAO des peuples` Invités,1- Ismaël...

Togo: Un braqueur abattu par la police nationale à Hedjranawoe

Un braqueur, de nationalité nigériane a été abattu par des éléments de la police nationale. D’après une note d’informations publiée par la...

Togo: Les partis politiques inactifs vont disparaître

Au Togo, il y’a plus de 100 partis politiques. Seulement, c’est à l’approche des élections qu’ils sont actifs. En d’autres termes, ils...
- Advertisement -
error: Content is protected !!