26.5 C
Lomé
Friday, July 30, 2021

Le 03 mai chômé et payé au Togo, Faure Gnassingbé frappe fort

Les unes des journaux

Le 03 mai chômé et payé au Togo, Faure Gnassingbé frappe fort

Des penseurs disaient à l’époque de Feu Général Gnassingbé Eyadema que le Togo est le pays le plus fêtard en tout cas en Afrique. A l’époque, pas mal de journées étaient fériées, chômées et payées par le Général qui adorait les fêtes. On disait à l’époque que le vieux promouvait la paresse.

Avec le fils, les appétits festifs ont commencé par s’amollir. Même si cela n’était pas totalement différent des pratiques de son géniteur, l’époque de Faure Gnassingbé fait moins de promotion à la paresse. En lieu et place, l’homme promeut la corruption, le pillage, la gabegie…

Cette année 2021, on ne sait pas par quelle alchimie, l’homme semble retrouver la sensation des fêtes. Le 27 Avril dernier, c’était normal que la date anniversaire de l’indépendance du Togo soit fériée. Le 1er mai, journée mondiale du travail est aussi une journée qui mérite d’être fériée surtout qu’il s’agit d’un acquis syndical de haute lutte. Une occasion pour les syndicats de réinterroger le niveau du syndicalisme et aussi formuler des revendications allant dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail. Du coup le 03 mai, journée mondiale de la liberté de la presse suit. Trois journées importantes qui peuvent susciter diverses interprétations en matière de choix de laquelle mérite d’être fériée, chômée et payée.

Il faut reconnaître que Faure Gnassingbé et son gouvernement ont sérieusement éprouvé la presse ces dernières années. L’ayant mis en mal surtout avec une HAAC hache et des dispositions liberticides, l’homme semble vouloir faire la paix. Ainsi, de deux choses l’une, Faure Gnassingbé et son gouvernement frappent fort. Ils décident de férier, chômer et payer la journée du 03 mai.

« Ensuite, le Ministre de la Fonction publique a rendu compte au Conseil des concertations avec les partenaires sociaux qui ont abouti à adopter un format symbolique pour les festivités marquant le premier mai. Les partenaires sociaux ont réitéré leur souhait de contribuer à la sensibilisation du personnel au respect des mesures et à la participation à la campagne de vaccination. Afin de permettre un regain d’énergie et de vigueur après les célébrations du 27 avril et du 1er mai, le Conseil a décidé que la journée du Lundi 03 mai soit fériée, chômée et payée sur toute l’étendue du territoire » lit-on dans le communiqué ayant sanctionné le Conseil des ministres de ce 29 avril 2021.

L’on se demande les réelles motivations d’une telle décision quand on sait ce que coûte une journée fériée, chômée et payée à l’économie d’un pays. Une générosité douteuse peut-on dire. De toutes les façons, la question fondamentale est de savoir ce que le fait de férier, chômer et payer la journée internationale de la presse va apporter à cette liberté enfermée entre l’étau et l’enclume ?
A suivre…

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Un réseau de cambrioleurs démantelé par la police à Djagblé

En effet, une enquête a été ouverte suite à un cambriolage survenu dans un domicile sis au quartier Adidomé à Djagblé dans...

CITE AU QUOTIDIEN : UN BOUTON MAGIQUE POUR LE CHANGEMENT ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUENous sommes nombreux à chercher comment faire advenir le changement : parents désireux de voir intervenir...

Kokoroko prône la gratuité des cours de vacances

A peine l'année scolaire amorce son dernier virage que les établissements scolaires partent à l'assaut des élèves à travers des opérations de...

Naboudja Bouraïma : « Montrons la voie au peuple togolais pour réduire les attaques et injures »

La guerre qui s’anime sur les réseaux sociaux avec des injures, intoxications, fake news… suscite l’attention de Naboudja Bouraïma. Le militant de...

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...
- Advertisement -
error: Content is protected !!