Le chantre Papson Moutité écroué à la prison civile de Lomé

Le chantre Papson Moutité écroué à la prison civile de Lomé
Papson Moutité

Par Serge Lemask, togo-online.net
Gardé à vue à la gendarmerie Anti-gang de Djidjolé (Lomé) tout le week-end dernier, l’artiste Papson Moutité a comparu devant le juge ce lundi.

Aux dernières nouvelles, le chantre a été reconnu coupable et déféré à la prison civile de Lomé. Il est accusé de violences sexuelles, de trafic d’influence et trempe dans une affaire pornographique.

La nouvelle de son arrestation suscite débat et chacun y va de son commentaire.
Des sources concordantes indiquent que l’artiste s’est toujours targué d’être un ami personnel du chef de l’Etat. Ce qui lui confère le droit de faire tout qu’il veut jusqu’à ce lundi où il a atterri à la prison civile de Lomé avec deux de ses complices.

Le chantre Papson Moutité écroué à la prison civile de Lomé

Le chantre Moutité se cachait derrière son ONG “Chan Mou” pour recruter des jeunes filles qu’il transforme en « objets sexuels », ont confié d’autres sources.
À l’état civil, il s’appelle Amoussou Komlan Midodji.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.