27.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Le Covid Business en vogue au Togo

Les unes des journaux

 Le Covid Business en vogue au Togo

Les populations sont de plus en plus fatiguées, surtout avec les non-dits qui entourent la gestion de la pandémie à la covid-19 au Togo. Alors que les populations sont embastillées à longueur de journée, certains ont payé de leur vie l’excès d’engagement des autorités togolaises autour de la gestion de cette crise. Des suspicions de l’exploitation du mal au profit des enrichissements illicites aussi constituent des bruits de couloirs.

A la UNE de sa parution de ce 15 octobre 2021, le quotidien privé LIBERTE titre à sa UNE : « Abus à l’aéroport de Lomé autour de la gestion Covid / En plus du passeport vaccinal, un test Covid de 25000 F CFA obligatoire ».

L’article expose au grand jour, le Covid-business qui a cours dans le pays. Depuis le début de la crise, 530685 tests ont été faits. En se basant sur le prix de 25 000 par test PCR, on compte une faramineuse somme de 13 267 125 000 F CFA.

Il faut rappeler qu’au début de la crise, à part AstraZeneca, vaccin à polémique qui était gratuit, Pfizer, a été payant. Beaucoup d’autres frais liés au suivi des personnes ayant été atteintes du mal et guéries par la suite, histoire de s’assurer de leur bonne santé, ont aussi été un business.
Des partenaires techniques et financiers ont accompagné à coût de centaines de milliards le Togo, afin d’aider à juguler le mal. Ces fonds ont été consacrés à la riposte, avec surtout la création d’un conseil scientifique dont on ignore les émoluments de ceux qui y travaillent, sans compter la coordination.
Des sociétés et entreprises privées accompagnent aussi le gouvernement dans cette lutte acharnée contre la propagation de la Covid-19.

A voir de près le comportement du gouvernement togolais qui continue d’entretenir le mal comme un œuf, au moment même où les autres pays qui ont été sérieusement frappés par le mal ont repris leurs activités donc le cours normal de la vie, on ne peut se demander ce qui motive bien la vénération du virus, empêchant les populations de vaquer librement à leurs occupations, s’épanouir et vivre en toute liberté.

Selon un internaute, aussi longtemps qu’on ne connaitra les gains de ceux qui sont impliqués dans cette guerre anti-covid au Togo, l’état d’urgence ira de prorogation en prorogation. Les gens ayant transformé la pandémie en un business juteux.

Il nous souvient qu’au début de la crise, lorsqu’il s’était agit de la commande de respirateurs, Le Correcteur, hebdomadaire Togolais Indépendant avait en son temps évoqué le copinage qui a entouré la passation du marché, et l’état défectueux des respirateurs bon marchés achetés et qui n’ont d’ailleurs servi à rien du tout. Les auteurs de ce business n’ont nullement été inquiétés.
A l’Assemblée Nationale, le premier ministre a indiqué que le Togo a acheté les vaccins à un coût de 20 milliards de francs CFA sur fonds propres. L’on ignore les conditions dans lesquelles ce marché public a été passé, le gagnant du marché et les données du vaccin acheté dans le cadre du marché. Personne n’ose poser la question, surtout que les mécanismes de contrôle de passation de marchés publics s’enterrent dans un mutisme total depuis le début du Covid-Business.

Ainsi se poursuit ce Covid-Business très juteux qui bat son plein, au moment où les populations sont confrontées à une discrimination, une privation de liberté…, avec des restrictions qui empêchent le mieux-être des populations.

Marcelle Apévi

 

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!