Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) donne la parole au peuple ce 04 mai 2019

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) donne la parole au peuple ce 04 mai 2019
Front Citoyen Togo Debout (FCTD)

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Quand, comment et par quel moyen et stratégies venir à bout du régime dictatorial cinquantenaire des Gnassingbé ? C’est la grande question qui taraude les esprits depuis plus de 29 ans et c’est elle qui sous-tend les différentes initiatives de contestations dont le fond est meublé par des manifestations publiques pacifiques réprimées dans le sang par la soldatesque de Faure Gnassingbé.

L’ampleur de la contestation a ébranlé le régime qui associe miliciens et militaires pour opprimer et terroriser le peuple. D’importants dispositifs militaires se déploient partout dans le pays, y compris dans les couvents et enceintes des Églises et mosquées. Des livres sacrés notamment le coran ont été profanés, des enfants tués par balles, des domiciles constamment violés…

Face à cette situation lamentable, le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) initie un meeting citoyen ce 04 mais 2019 pour donner la parole au peuple en vue de recueillir des propositions et points de vue qui vont contribuer à régler la crise sociopolitique et économique qui secoue le Togo.

De la décentralisation à la question des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales notamment, le FCTD et ses partisans abordent tous les sujets sans tabous et délient la langue des fils et filles du pays qui aspirent à l’alternance et au changement.

Des actions de sensibilisation se poursuivent pour mobiliser un plusieurs nombre de Togolais, y compris la présence des militants du RPT/UNIR qui voudraient aussi prendre la parole pour exposer leur point de vue.

Si le meeting est accepté par le tout puissant président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, l’homme prévient quand aux débordements et appelle les organisateurs à bien maîtriser leur partisans afin d’éviter toutes actes de troubles à l’ordre publique.

Selon certains observateurs, en autorisant ce meeting, Faure Gnassingbé et ses sbires veulent faire croire qu’au Togo, les manifestations se font sans contraintes. Il y a juste quelques jours, un média international a, dans un papier, relevé les difficultés auxquelles font face les partis politiques de l’opposition et les organisations de la société civile, en matière de manifestations publiques pacifiques.

Quelles seront les couleurs de ce meeting qui va se dérouler sous la forme de Panel ? Le rendez-vous est pris pour demain à Akassimé, terrain en face du siège du parti politique de l’opposition CDPA, Convention Démocratique des Peuples Africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.