Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur les barbaries liées à la crise au COVID-19

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur les barbaries liées à la crise au COVID-19
Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL)
Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur les barbaries liées à la crise au COVID-19
Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL)

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) vient d’apprendre avec tristesse et amertume le meurtre d’un jeune togolais dans le quartier Avedji SUNCITY.

Selon les témoignages recueillis sur les lieux, le jeune homme a été abattu par un agent des forces de l’ordre pour avoir refuser d’obtempérer à un ordre de ce dernier.

Cet assassinat odieux et crapuleux du jeune Mohamed vient rallonger la longue liste des crimes commis par nos forces de l’ordre et qui malheureusement sont classés dans la liste des oubliés de la République.

Ceci démontre encore une fois la lâcheté de certains de nos agents des forces de l’ordre et de sécurité qui face a un civil aux mains nues ne peuvent rien faire pour le maîtriser autre que de l’abattre froidement et sans sommation.

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (M.P.L) regrette que malgré les nombreuses interpellations sur les différentes barbaries policières passées, le ministère de la sécurité et de la protection civile n’a rien fait de concret pour décourager les acteurs de ces barbaries qui deviennent trop récurrentes.

Qu’avons nous fait pour mériter tout ceci?
Qu’avons nous fait pour être considéré moins que des animaux ?
Qu’avons nous fait pour qu’à chaque fois nous nous voyons vider dans nos corps des cartouches de balles en toute impunité ?
Quelle valeur avons nous aux yeux de nos forces de défense et de sécurité payées au dos du contribuable togolais ?
Que leur dit-on du peuple que nous sommes et dont ils sont issus ?
Le métier des armes est-il devenu un permis de tuer impunément dans notre pays ??

Le MPL espère que cette fois-ci, le Procureur de la République va s’auto-saisir pour que la justice fasse pleinement son travail.
Il demande au parlement de sortir de son mutisme et d’interpeller le premier ministre accompagné du ministre de la sécurité et de la protection civile pour qu’ils viennent situer les responsabilités sur cette série de barbarie policières qui ne cesse d’accroître depuis l’ouverture de cette crise sanitaire liée au COVID-19.

Peuple togolais, de ta force, ton courage et ta détermination dépendra la fin de cette série de barbaries .

Quand l’injustice devient loi, la résistance est un devoir.

Seule la lutte libère !!!

Le 1er vice Président

Pascal YIGBE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.