Le mouvement « En aucun cas » demande à Faure Gnassingbé de se ressaisir afin que l’alternance se fasse pacifiquement

Le mouvement « En aucun cas » demande à Faure Gnassingbé de se ressaisir afin que l’alternance se fasse pacifiquement

Par Serge Lemask, togo-online.net
C’est dans un communiqué dont voici l’intégralité:

COMMUNIQUÉ : Relatif à l’élection présidentielle du 22 février 2020

Ce Samedi 22 février 2020, les Togolais étaient appelés à choisir celui qui conduira le pays pour les cinq (5) prochaines années.

Dans l’ensemble, la mobilisation était forte. L’on pourra estimer le taux de participation à plus de 75%.
Mais de graves incidents allant des bourrages d’urnes à l’éjection des délégués de l’opposition des bureaux de vote et la falsification des résultats ont été constatés sur toute l’étendue du territoire.

En dépit, de ces fraudes et machinations, le candidat Agbéyomé KODJO, au regard des tendances, a pris une grande avance sur les autres candidats. Vient ensuite le candidat d’UNIR qui n’est autre que le Président sortant, Faure Gnassingbé qui brigue un quatrième (4ème) mandat. Sauf cas de force majeure, le candidat Agbéyomé KODJO sera victorieux dès le premier tour. La possibilité qu’il y ait un second tour entre lui et le Président sortant Faure Gnassingbé est faible mais non exclue.

Aussi, avions-nous appris l’assignation à domicile, tout au long de la journée du 22 février, de Monsieur Agbéyomé KODJO et de l’archevêque émérite Mgr Phillipe KPODZRO. Tous ceux qui voulaient leur rendre visite étaient obligés de rebrousser chemin.Les intéressés eux non plus n’étaient autorisés à sortir.

Le Mouvement En Aucun Cas s’insurge contre ces méthodes viles, indignes et dictatoriales et demandent au Président sortant et à son gouvernement de se ressaisir afin que l’alternance qui s’annonce se fasse pacifiquement.

Ceci étant, le Mouvement En Aucun Cas invite la CENI à faire preuve d’une grande responsabilité et de beaucoup de sagesse en publiant exactement les chiffres sortis des urnes, lesquels placent en tête Monsieur Agbéyomé KODJO. Toute attitude contraire ne fera que basculer le pays dans la violence et dans une situation similaire à celle de 2005, peut-être même pire.

Pour finir, le Mouvement En Aucun Cas :

– Appelle la population à se mobiliser massivement, à compter de ce jour, devant le domicile de Monsieur Agbéyomé KODJO (sis à NUKAFU, non loin de la grande mosquée) pour assurer sa sécurité, le protéger contre toute intention malveillante du pouvoir et recevoir aussi, en temps réel toutes les informations utiles ( la connexion étant actuellement paralysée et pouvant même être complètement coupée, à tout moment).

– Remercie les États-Unis d’Amérique, la France, l’Allemagne, l’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, l’OIF et tous les chancelleries pour leur précieux accompagnement et les prie de bien vouloir continuer par user de tous les moyens disponibles pour éviter à notre pays de renouer avec les évènements de 2005 et rendre l’alternance pacifique.

– Félicite les forces armées et de sécurité pour le patriotisme dont ils ont fait preuve tout au long de ce scrutin et leur demande de se placer au dessus de la mêlée, en restant fidèle à leur caractère républicain.

– Salue le fair-play des candidats Jean-Pierre FABRE, Komi WOLOU et Aimé GOGUE et invite les autres candidats, y compris Faure Gnassingbé, à faire de même.

Fait à Lomé, le 23 février 2020

La Cellule communication

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.