25 C
Lomé
Saturday, May 8, 2021

Le Parti National Panafricain craint pour la vie de ses militants en prison

Les unes des journaux

Le Parti National Panafricain craint pour la vie de ses militants en prison
Kossi Sama, Secrétaire National du Parti National Panafricain (PNP)

« Depuis quelques jours, des informations concordantes, persistantes, crédibles et alarmantes nous parviennent que les détenus politiques sont en danger de mort, une mort en série inévitable presque programmée et déclarée au sein de ces compatriotes femmes et hommes détenus arbitrairement par une pratique extrajudiciaire ».

C’est un extrait du communiqué du Parti National Panafricain (PNP) signé par son Secrétaire national, Dr Kossi Sama.

En effet, le parti de Tikpi Salifou Atchadam dit être préoccupé par le traitement infligé aux personnes arrêtées, sinon kidnappées dans l’affaire dite de Tigre Révolution qui, aux yeux du PNP, n’est rien d’autre qu’un « montage » du régime de Faure Gnassingbé. Craignant pour la vie des détenus et à travers leur communiqué, les premiers responsables du PNP exigent, non seulement leur libération, mais la libération de tous les militants et détenus politiques qui sont dans les geôles du régime togolais. Ils réaffirment pour l’occasion, leur détermination à poursuivre la lutte politique pour la libération totale du Togo.

Arrêtés entre fin 2019 et début 2020 au motif qu’ils préparaient une révolution armée avec pour objectif de déstabiliser les institutions de la République du Togo, inculpés puis jetés en prison dans des conditions de détention exécrables souvent dénoncées par la presse, plusieurs de ces personnes écrouées sont en passe de perdre la vue, d’après certains médias depuis leur transfèrement de la prison civile de Lomé à la gendarmerie nationale où ils sont enfermés 24 heures sur 24.

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Visite de Faure Gnassingbé en France : Quand le président togolais se lâche

En visite en France, le président togolais Faure Gnassingbé, réélu en mars 2020 pour un 4e mandat à la tête de son...

Togo : Marc Mondji tire son épingle du jeu

L’on peut peut-être commencer par comprendre la raison pour laquelle lors de sa sortie sur la situation qui prévaut au sein de...

Une vie politique n’a pas de pause ni de parenthèses, il faut toujours mobiliser le peuple

Succès Masra, vous le connaissez certainement. C'est un jeune tchadien, la quarantaine à peu près, qui a renoncé à ses fonctions de...

Djimon Oré contre Faure Gnassingbé : L’audace face à la lâcheté au Togo !!!

COMMUNIQUÉ DU 6 MAI 2021 ADRESSÉ AU PEUPLE TOGOLAIS RESEAU DE LA COORDINATION DE LA DIASPORA TOGOLAISE INDEPENDANTE (RCDTI) ET COLLECTIF POUR LA VÉRITÉ...

Togo : Ben Koffi Djagba donne des éclaircissements sur l’exfiltration de Mgr Phillipe Fanoko Kpodzro

C’est dans un communiqué dont voici l’intégralité COMMUNIQUE DE PRESSE DU 05 MAI 2021 DU GOUVERNEMENT LEGITIME DU TOGO TOGO : MOBILISATION GENERALE AUTOUR...

Togo : Saisie de 1300 cartouches de chasse de calibre 12 mm par la police

La police nationale togolaise a saisi 1300 cartouches de chasse de calibre 12 mm dans une voiture en direction du Bénin. C’est...

Togo : Paulo Duarte ne fera pas de miracle

Si le public sportif du Togo a poussé un ouf de soulagement, c’est simplement parce que enfin, Claude Le Roy est finalement...

Togo : L’ADDI demande la libération de Djimon Oré

La formation politique ADDI, Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral réagit suite à l’arrestation de Djimon Oré, président national du parti...
- Advertisement -
error: Content is protected !!