28 C
Lomé
Thursday, March 4, 2021

Les bavures policières ont repris au Togo

Les unes des journaux

Les bavures policières ont repris au Togo

Nous l’écrvions hier. Les populations Togolaises, au-delà de la privatisation de leur liberté avec les mesures restrictives prises pour éviter la propagation du coronavirus, sont préoccupées par les exactions policières et militaires qu’engendrent les approches d’application des mesures par les agents de la Force Sécurité Anti-Pandémie (FOSAP). Et bien, elles n’ont pas du tout tord. Pour la toute première nuit de démarrage du couvre-feu, les agents de la FOSAP ont repris du service. Selon les témoignages reçus, il n’était même pas 21 heures quand les agents ont envahi les coins de rue pour intimider les populations qui faisaient de leur mieux pour ne pas se rattraper par 22 heures fixées par le gouvernement. Malheureusement ils n’ont pas échappé à la bavure policière à laquelle se livrent habituellement ces agents. Ils se sont méchamment pris aux citoyens, violentant les uns et poursuivant les autres comme des rats. Des personnes âgées qui se déstressaient dans un buvette autour de quelques bouteilles de bières ont dû abandonner leur boisson pour se lancer dans une course de fugitif. Les éléments de la FOSAP ont mené la vie dure aux populations. On dirait une sorte de règlement de compte. Dans leurs propos, on dirait qu’ils ne sont pas du tout en mission. Ils laissent entendre aux citoyens désabusés que c’est à cause d’eux qu’eux autres sont obligés de patrouiller, oubliant de mentionner qu’il est de leur devoir régalien d’assurer la sécurité et la protection civile, ce pourquoi ils sont recrutés et payés par l’argent du contribuable. Hélas, le chien préfère mordre son maître.

Il faut rapidement rappeler à l’ordre ces “chiens de garde” qui se sont spécialisés dans l’usage de la force brute plutôt que de faire appel aux comportements idoines dignes d’un agent de l’Etat. A cette allure, ces agents pourraient même s’attaquer aux gens qui feraient moindre bruit depuis leur chambre à coucher.

Depuis le début de cette pandémie et avec les mesures restrictives, les populations ne cessent de payer un lourd tribut. Des faits tout à fait têtus restent encore vivaces dans les mémoires. Le général Yark Damehame, ministre de la sécurité, ferait mieux de quitter de simples avertissements pour mettre fin à l’impunité caractérisée qui encourage cette sauvagerie à laquelle les corps habillés se sont habitués.

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Conseil des ministres du 03 mars 2021, séminaires sur l’état d’avancement du projet d’Identification Biométrique et la trajectoire d’industrialisation du Togo autour...

L’équipe gouvernementale s’est réunie ce 3 mars 2021 en Conseil des ministres sous la présidence du Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna...

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) lance un concours de musique sur l’impunité

Dans le cadre de la campagne « ACTION SOLIDARITE CITOYENNE, N’OUBLIONS PAS LES VICTIMES » lancée le 15 juillet 2020 à Lomé...

Togo : La Dynamique Mgr Kpodzro accuse Faure Gnassingbé de haute trahison

En Conférence de presse ce mardi 03 mars 2021 à Lomé, la Dynamique Mgr Kpodzro accuse Faure Gnassingbé de haute trahison pour...

La Voix du Peuple du 02 Mars 2021 sur radio Avulete : Vincent Bolloré et corruption au Togo

La justice togolaise et le peuple togolais vont ils laisser le président corrompu Faure Gnassingbé diriger le pays? Invités:1- M. Joël Amovin, Porte...

Poursuivons sans défaillance le combat que nous avons nous-mêmes choisi d’épouser – Godwin Tété

Par Godwin Tété« Ceux qui s’opposent à une révolution pacifique doivent s’attendre à une révolution violente » John Fitzgerald Kennedy En effet, j’observe...

Togo : Des étudiants en TD dispersés et arrêtés par la gendarmerie

Des corps habillés ont procédé ce mardi dans la matinée, à l’arrestation des étudiants de l’Université de Lomé. Ils étaient tranquillement en...

Nana Akufo Addo s’est fait vacciner contre la COVID-19

Le président Ghanéen Nana Akufo-Addo a reçu une injection du vaccin covid-19 du lot de COVAX ce 1er mars 2021. Il est...

Togo : Le SCRIC aux trousses de Togbui Zewouto et compères

Le chef du Service Central de Recherches et d'Investigations Criminelles (SCRIC) adresse une convocation au nommé WODEDZOU Kossi Edem Togbui ZEWOUTO pour...
- Advertisement -
error: Content is protected !!