Les vérités de Bawara à Agbéyomé Kodjo

Les vérités de Bawara à Agbéyomé Kodjo
Gilbert BAWARA (g), Dr Agbéyomé Messan KODJO (d)

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
« Vous voyez, c’est vraiment très triste. Quelqu’un qui est député à l’Assemblée nationale qui participe aux délibérations et à l’adoption des réformes constitutionnelles, qui jusqu’à la semaine dernière n’a jamais trouvé à redire sur la validité de la réforme constitutionnelle, tout simplement parce qu’il est dans la démagogie et le populisme, il se présente à la conférence de presse d’un autre candidat et proclame urbi et orbi je suis d’accord la cour constitutionnelle serait illégale. Quelle crédibilité vous pouvez accorder à cette personnalité? ». C’est en ces termes que Gilbert BAWARA a répondu à Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, suite à sa position vis-à-vis de l’inconstitutionnalité de la Cour Constitutionnelle.

En effet, lors de la conférence de presse animée par Jean-Pierre Fabre dans un hôtel de la place, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo présent, avait appuyé le recours formulé. Chose paradoxale puisqu’en réalité, l’homme a participé de bout en bout aux différentes étapes qui ont abouti à la mise en place de cette Cour Constitutionnelle anticonstitutionnelle qui n’est que la copie conforme de celle qui était très controversée. Et c’est ce que lui relève Gilbert BAWARA qui ouvre les yeux des Togolais sur la nature versatile de l’homme qui n’est vraiment pas cohérent dans tout ce qu’il fait.

Il convient de prendre en compte cette réalité qui consiste à faire une chose et son contraire. Ce comportement freine l’élan de la lutte et compromet dangereusement les chances du peuple d’obtenir l’alternance pour laquelle il se bat, une alternance que des gens comme Agbéyomé Kodjo ont toujours sabotée à cause de leur intérêt personnel et égoïste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.