29.1 C
Lomé
Monday, June 14, 2021

Libérés, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et DJOSSOU Gérard désormais sous contrôle judiciaire

Les unes des journaux

Libérés, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et DJOSSOU Gérard désormais sous contrôle judiciaire
Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et Gérad Djossou

La décision émane du doyen des juges d’instruction, il y a à peine une heure. Madame Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et Gérad Djossou sont libérés et placés sous contrôle judiciaire.

« Mise en liberté provisoire de nos clients, Madame Adjamagbo-Johnson et DJOSSOU Gérard assortie d’un placement sous contrôle judiciaire. Décision ce jour du Doyen des juges d’instruction »

C’est en ces termes, Me Atsoo Totékpo-Mawu Darius, le Conseil principal de la Dynamique Monseigneur Kpodzro a annoncé l’information.

Il y a quelques jours, le même avocat avait informé l’opinion nationale et internationale qu’après le passage de leurs clients devant le Doyen des juges d’instruction le 11 décembre dernier, l’interrogatoire n’a pas établi que Madame Adjamagbo-Johnson Kafui Dabri et Monsieur Djossou Dodzi Yaovi Gérard ont adhéré à une quelconque entente ou groupement de malfaiteurs ou chercher à porter atteinte à la sécurité intérieure de l’État. Dans la foulée, il a déclaré qu’en accord avec leurs clients, ils introduiront, une demande de mise en liberté provisoire, en espérant qu’elle sera examinée avec bienveillance aussi bien par le Procureur de la République que par le Juge instructeur.

Aujourd’hui chose faite, Mme Adjamagbo et M. Djossou retrouveront leur famille respective pour les fêtes de fin d’année.

À noter que la Conférence des Évêques du Togo (CET) s’interdisait aussi de croire à un plan de déstabilisation du Togo dans lequel serait impliqué Madame Brigitte Adjamagbo. « La connaissance que nous avons de cette femme, le message reçu de sa part et les témoignages recueillis à son sujet nous interdisent de croire en une implication de sa personne dans un présumé plan de déstabilisation du pays », écrivent les Évêques catholiques dans leur communiqué de presse du 06 mars 2020. Ils formulent à la fin, la requête de remise en liberté de Brigitte Adjamagbo, de Gérard Djossou et du prophète Esaïe sans oublier les autres personnes interpelées, à différents moments, dans le cadre de manifestations politiques, et dont la libération contribuerait à la décrispation du climat sociopolitique du Togo.

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Curieux silence des associations de consommateurs

La vie chère s'accentue, intensifiant la souffrance des populations Togolaises qui tirent déjà le diable par la queue. La situation est plus...

LIBERTÉ POUR DJIMON ORÈ ET TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES DU RÉGIME GNASSINGBÉ

Par Ayayi Togoata APEDO-AMAHLa présence de prisonniers politiques dans les geôles du régime policier constitue un cinglant démenti à la fiction de...

Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure

"Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure", c’est le titre d’une tribune publiée sur Facebook par Gnimdéwa Atakpama,...

La faute aux quatre coups KO: que les crétins louangeurs sortent des bois!

Par Kodjo EpouQuelque chose, en nous, s'est brisé. Le Togolais est devenu indéfinissable, même méconnaissable. Son pays aussi l'est, et en pire,...

CITE AU QUOTIDIEN : CROIRE EN LA MAGIE

"Dieu le fera" Oui Il le fera mais Il ne le fera pas sans nousSavoir cela c'est se découvrir acteur (actrice) de...

Togo : Nouvelle hausse du prix du carburant

Après l'augmentation du coût du péage, augmentation qui a pour conséquence, une flambée des prix des produits de première nécessité, l'équipe de...

Togo : La terreur s’intensifie

Le Togo vit une situation très préoccupante en matière de violation des Droits de l’Homme. En tout cas, c’est ce qu’on peut...

L’art de répondre efficacement aux questions!

Partons simplement de l'analyse d'une question posée par notre compatriote Didier Akouete aux présidents Macky Sall et à Paul Kagagmé pour dérouler...
- Advertisement -
error: Content is protected !!