25.4 C
Lomé
Wednesday, July 28, 2021

Liberté de presse en péril au Togo

Les unes des journaux

Liberté de presse en péril au Togo
HAAC

L’espace de liberté est restreint au Togo. Le pays recule exagérément et semble retrouver la période de la pensée unique où la gouvernance a été hautement dictatoriale. Après avoir rendu liberticide la loi sur les manifestations et réunions publiques, empêchant les organisations de la société civile et l’opposition de manifester pour réclamer l’Etat de Droit, la liberté, la démocratie et la justice au profit des justiciables, Faure Gnassingbé et ses amis se sont attaqués et de façon suicidaire à la presse.

Le tribunal, le Service Central des Recherches et Investigations Criminelles (SCRIC), la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) sont lâchés à la trousse des journalistes très critiques vis-à-vis du régime dictatorial.

Plusieurs organes de médias sont fermés, et des procès tout azimut s’ouvrent avec à la clé, la condamnation pour de lourdes peines ou le retrait de récépissé de parution.

Les dernières victimes en dates sont les journaux L’INDÉPENDANT EXPRESS et L’ALTERNATIVE. Si la HAAC a retiré le récépissé de parution du journal L’INDÉPENDANT EXPRESS de Carlos Komlanvi KETOHOU pour avoir publié un article scoop de fin d’année portant vol de cuillères dorées par des femmes ministres on ne sait de quel pays, L’ALTERNATIVE écope d’une suspension de quatre (04) mois pour avoir utilisé le mot FAUSSAIRE (preuve à l’appui) un article pour qualifier un ministre du gouvernement qui serait à la base de faits liés à la contrebande et à la contrefaçon.

Lire aussi – Lu ailleurs : L’Alternative suspendu pour 4 mois

Nous relations il y a quelques jours, le zèle et l’abus d’autorités du préfet du Golfe, AGBOTSE Komlan qui a séquestré pendant deux (02) heures d’horloge, trois (03) journalistes avec confiscation de leurs outils de travail avant de les faire embarquer pour la brigade territoriale où ils ont été interrogés et maintenus en garde-à-vue durant deux (02) heures de temps. Le Commandant de Brigade, sur instruction du préfet a procédé au formatage des appareils de travail des journalistes, enregistreur et téléphone mobile pour les uns et caméra pour le troisième.

La liberté de presse est donc en péril et les craintes des uns et des autres s’intensifient.
Selon Sylvestre Béni, Directeur de publication du journal LA MANCHETTE, un Barron du système aurait confié qu’ils retireraient les récépissés de parution aux journaux qui écriraient des articles pour les citer dans des actes répréhensibles qui sont malheureusement les spécialités promues au sein du système et du gouvernement.

Lire aussi : La main lourde de la HAAC devient inquiétante pour la presse togolaise

Ça craint sérieusement quant à la liberté de presse même si pour se consoler des journalistes pensent que le régime n’irait pas jusqu’à éteindre toute velléités d’une presse libre au Togo.

Après L’ALTERNATIVE, une question se pose: à qui le tour?
A suivre.

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...

Togo : Les grande décisions prises à l’issue du conseil des ministres tenu à Kara

Le gouvernement s'est réuni du samedi 24 au lundi 26 juillet 2021 à Kara sous l'égide de chef de l’État, Faure Gnassingbé....

Un cadre de l’ANC désapprouve la campagne de dénigrement des responsables du parti contre la DMK

Ce n’est un secret pour personne. L’ambiance n’est pas au beau fixe entre l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et la dynamique Kpodzro. Et...

La CEDEAO parlera-t-elle de Pégasus ?

« Rôle des télécommunications et des technologies de l’information dans la réalisation du développement régional, de la paix, de la sécurité et...

Togo Covid-19: Encore trois décès dimanche

Visiblement, les mesures prises par le gouvernement ne freinent pas le coronavirus dans sa course. Dimanche, 77 personnes ont été testées positives...
- Advertisement -
error: Content is protected !!