L’OTR explique la Taxe sur les véhicules à moteur

L'OTR explique la Taxe sur les véhicules à moteur
Office togolais des recettes (OTR)

Par Serge Lemask, togo-online.net
Les responsables de l’Office togolais des recettes (OTR) ont échangé ce mardi 26 février à Lomé avec les professionnels des médias sur la nouvelle taxe dénommée Taxe sur les véhicules à moteur (TVM) entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019 au Togo.

Cette taxe spéciale, existante déjà dans l’ancien code des impôts, réorganisée et reconduite dans le nouveau a été officiellement confirmée la semaine dernière par l’Office Togolais des Recettes. L’objectif de la rencontre avec les médias était donc de les sensibiliser afin qu’ils puissent relayer l’information au grand public.

Selon les responsables de l’OTR, la TVM prendra en compte les véhicules automobiles, les camions, les camionnettes, les tracteurs routiers ainsi que les motocyclettes de plus de 125 cm3. Elle est payable en totalité, une seule fois dans l’année, et son montant varie de 10 000 FCFA pour les véhicules 5 chevaux à 130 000 FCFA pour les camions de plus de 12 tonnes, tandis que les motocyclettes payeront 15 000 FCFA.

Ne sont pas concernés par cette taxe, les véhicules dont les propriétaires bénéficient de privilèges diplomatiques ou consulaires, celles des forces de l’ordre et de défense, de secours et d’assistance. Les véhicules en transit, les motocyclettes de 125 cm3 et moins, ainsi que les engins à usage agricole, ne paieront pas également cette taxe.

Selon les responsables du fisc, 85% des recettes de cette taxe seront affectées au budget de la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) qui s’en servira pour financer l’entretien des infrastructures routières.

Source : auTogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.