28.1 C
Lomé
Wednesday, June 16, 2021

Lutte pour la démocratie et l’alternance au Togo : Savoir tourner la page et avancer

Les unes des journaux

Lutte pour la démocratie et l'alternance au Togo : Savoir tourner la page et avancer
Lutte pour la démocratie et l’alternance au Togo : Savoir tourner la page et avancer

La prestation de serment le dimanche 03 mai dernier pour le 4ème mandat de Faure Gnassingbé a clos le chapitre de la présidentielle du 22 février 2020. Une des farces les plus abjectes que le Togo ait enregistrées sous le règne dévastateur des Gnassingbé. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) comme si elle avait les chiffres avant les élections, a procédé à la proclamation des résultats en 24 heures. Un record (sic) au Togo. Une parodie facilitée par l’absence de compatriotes dignes au sein de cette CENI.

Il suffit juste de remonter à 2015 pour voir les efforts des uns et des autres pour empêcher la fabrication des chiffres. En 2020, la flagrance est tellement saisissante avec les chiffres imaginaires de la Cour Constitutionnelle qui dépassent le corps électoral.

Sur toute la ligne, le pouvoir n’a pas changé d’approche en matière de fraude électorale. La défiance avec la morale observée lors de la présidentielle de 2020 montre combien le régime est décidé à ne rien lâcher. S’éterniser au pouvoir reste le mot d’ordre.

Du côté des forces démocratiques, la nouveauté était Mgr Philippe Kpodzro et sa dynamique. Bâtie dans la précipitation et dans des adversités internes, elle n’a pu faire mieux que les coalitions démocratiques antérieures. La posture provocatrice et myope d’une partie de la diaspora affiliée à la dynamique n’a pas arrangé la mutualisation des forces. Les ressentiments de militants et sympathisants continuent d’être bruyamment exprimés et c’est dans l’ordre normal des choses. Mais il importe que très rapidement la page soit tournée pour avancer.

Le niveau d’animosité et d’insincérité de certains acteurs est un facteur de méfiance et de réserves pour des leaders clés de cette lutte. Mais il est une nécessité vitale que les gens intègrent un minimum de sincérité et de rigueur dans la lutte pour un nouveau départ. Dans toute lutte, les taupes et les espions ne sont pas loin. Il faut faire avec, d’où la nécessité de prendre la mesure de la chose pour ne pas s’offrir à tout quidam sans un minimum d’à propos.

Vivement le dépassement des acteurs sérieux et sincères dans la lutte pour un nouveau Togo. Le plus tôt serait le mieux pour redonner confiance au peuple meurtri et fatigué des affres de la dictature cinquantenaire.

Kokou AGBEMEBIO

Source : Le Correcteur – N°932 du 18 Mai 2020

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : La solution « magique » de la STT contre l’inflation et la hausse des prix des produits pétroliers

Ces derniers jours, les Togolais se plaignent de la cherté de la vie. Pour cause, les produits de première nécessité ont connu...

Covid-19 Togo : 4 nouvelles contaminations dans la préfecture d’Agoe

Hier, quatre nouveaux cas positifs ont été enregistrés dans la préfecture d’Agoe. C’est ce qu’indique le site officiel du gouvernement. Le même site...

Togo : Agbeyomé Kodjo va faire un voyage sans retour

Telle est la prophétie faite par Maranatha Mashia’h de l’église « clinique Immanuel Temple du Saint Esprit », récemment fermée au Togo. Même...

Que sont devenues Réckya Madougou et ses valises d’argent dont parlait Patrice Talon?

Par Samari Tchadjobo «Elle débarque avec des valises d’argent, des sponsors de chefs d’Etat des pays voisins, a indiqué Patrice Talon dans...

Togo : Curieux silence des associations de consommateurs

La vie chère s'accentue, intensifiant la souffrance des populations Togolaises qui tirent déjà le diable par la queue. La situation est plus...

LIBERTÉ POUR DJIMON ORÈ ET TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES DU RÉGIME GNASSINGBÉ

Par Ayayi Togoata APEDO-AMAHLa présence de prisonniers politiques dans les geôles du régime policier constitue un cinglant démenti à la fiction de...

Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure

"Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure", c’est le titre d’une tribune publiée sur Facebook par Gnimdéwa Atakpama,...

La faute aux quatre coups KO: que les crétins louangeurs sortent des bois!

Par Kodjo EpouQuelque chose, en nous, s'est brisé. Le Togolais est devenu indéfinissable, même méconnaissable. Son pays aussi l'est, et en pire,...
- Advertisement -
error: Content is protected !!