29 C
Lomé
Wednesday, February 24, 2021

Menace d’exhumation des corps enterrés à domicile: Gerry Taama tacle Boukpessi

Les unes des journaux

Menace d’exhumation des corps enterrés à domicile: Gerry Taama tacle Boukpessi
Gerry Taama

La semaine dernière, dans une adresse aux préfets, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi a indiqué que tous les corps inhumés à domicile sans autorisation aucune seront exhumés.

Des propos qui ne sont pas du goût de Gerry Taama. D’après le député, ce qui gêne dans cette note, c’est surtout l’arrêté cité en référence. Il date de 1933.
« Le Togo à eu son indépendance en 1960 et depuis, une loi ou un arrêté n’est pas venu nationaliser la pratique de l’inhumation dans notre pays. C’est hallucinant. Il faudra corriger », a -t-il écrit sur sa page Facebook.

Il va plus loin et précisé que dans son village à Siou, des caveaux familiaux ont pendant longtemps servi de lieu d’inhumation des vieux et autres personnes ressources.
« Quelle est donc cette idée d’exhumer les cadavres. Ils ont vu on a fait ça dans quel pays africain? », s’interroge t-il.
Et de poursuivre: « Les morts ont besoin de repos. Attention, je ne suis pas pour les inhumations à domicile. Il faut absolument l’éviter, mais il faut laisser les morts dans se reposer et empêcher que le passé ne se répète ».

Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET) est certain que personne n’osera exhumer un quelconque corps dans son village.
« Moi j’ai des grands parents enterrés dans le caveau familial, mais c’est plus des ossements puisqu’on y entasse les restes de tous les défunts y enterrés. J’attends de voir celui qui ça descendre dedans sans avoir fait les cérémonies. S’il en ressort, ce n’est pas Siou Badidigou ».

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Vers le renforcement des restrictions à la liberté syndicale ?

Le gouvernement n’en finit pas du tout avec son projet de relire toutes les lois qui se rattachent aux libertés notamment de...

Togo : Communiqué sanctionnant le conseil des ministres du 24 Février 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour à la Présidence de la République sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure...

Togo – Un an après la présidentielle : LES RAVAGES DU MENSONGE EN POLITIQUE

C'est un constat: le Togo a fait un sérieux bon démocratique en arrière après la présidentielle du 22 février 2020. Et pour cause, en...

Togo – 22 Février 2020/2021 : Exigence de vérité des urnes pour que cesse l’illégitimité du pouvoir

Déclaration de Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Enseignant-chercheur, Monzolouwe ATCHOLI KAO, Président de l'Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), Raphaël KPANDE-ADZARE,...

«Pendant que l’État de droit sombre en Afrique, la France regarde ailleurs»

Un an jour pour jour après l'élection présidentielle au Togo, trois figures majeures de l’opposition congolaise, guinéenne, togolaise et un député français...

Une Féconde Colère Togolaise

Par Pierre S. AdjétéLes citoyens du Togo ne sont pas des chevaux de fiacre qui attendent patiemment Faure Gnassingbé, pour qu’un jour...

La colonisation du Bénin par la dictature togolaise n´aura pas lieu

Par Samari Tchadjobo«...Sa candidature pose un problème de conflit de souveraineté. Sa candidature pose un problème d´insécurité politique…»Voilà un extrait des propos...

23 FEVRIER 2020 – 23 FEVRIER 2021 : QUELLES ISSUES POUR UNE ANNEE VECUE DANS UNE SITUATION ATYPIQUE ?

UNE SITUATION ATYPIQUE… Le 23 février 2020, la CENI annonçait la victoire avec plus de 70% des suffrages exprimés de Faure E. GNASSINGBE...
- Advertisement -
error: Content is protected !!