Message de Gilchrist Olympio au peuple togolais à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance du Togo

Message de Gilchrist Olympio au peuple togolais à l'occasion du 59e anniversaire de l'indépendance du Togo
Gilchrist Olympio

Message du Président National de l’UFC Chef de File de l’Opposition, M. Gilchrist OLYMPIO

Chers compatriotes, Le 27 Avril 1960, après une longue lutte acharnée, suivie d’une transition pacifique consécutive à la victoire des forces nationalistes aux élections législatives du 27 Avril 1958, notre cher pays, le Togo, accédait à la souveraineté internationale.

À l’occasion du 59ème anniversaire de la célébration de notre indépendance, je voudrais avant toute chose saluer la bravoure des pères de l’indépendance et m’incliner encore une fois devant la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la patrie.

Mes chers compatriotes,

L’ambition des pères de l’indépendance était de faire de notre Togo chéri, «l’or de l’humanité ».

Près de soixante ans après la proclamation de notre indépendance, cette mission reste d’actualité et le perpétuel questionnement sur notre mieux-être et notre vivre ensemble demeure une réalité dont nul ne doit se déroger.

Il urge aujourd’hui de trouver un consensus tout en agissant avec beaucoup de pondération autour des sujets qui nous divisent encore et insuffler un nouvel élan au développement socio-économique de notre pays. Nous avons le devoir d’apaiser et de stabiliser durablement l’environnement politique de la Terre de nos aïeux.

Les populations attendent beaucoup de la classe politique et nous devons donc œuvrer ensemble au niveau de l’opposition, du gouvernement et de la société civile pour répondre aux aspirations légitimes du peuple togolais.

J’exhorte donc, toute la classe politique à un dépassement de soi et à un sursaut patriotique pour faire régner sur la terre de nos aïeux, la paix, la tolérance gages du progrès et de prospérité pour notre pays.

Togolaises, Togolais, chers compatriotes,

En ce 59ème anniversaire de notre indépendance, aboutissement de la longue quête de l’Ablodé, c’est-à-dire une libération politique, économique et culturelle de notre cher pays le Togo, je voudrais vous rappeler que la lutte continue et je nous invite à redoubler d’ardeur et à faire du dialogue, de la tolérance et de la persévérance, les outils principaux qui doivent façonner les pierres brutes destinées à l’érection de notre édifice démocratique.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne fête de l’indépendance.

Que l’Éternel bénisse le Togo.

Ablodé! Ablodé! Ablodé. Gbadja!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.