34 C
Lomé
Sunday, March 7, 2021

Militaires et Policiers: Les meilleurs ennemis du peuple

Les unes des journaux

Militaires et Policiers: Les meilleurs ennemis du peuple
Militaires et Policiers: Les meilleurs ennemis du peuple

Chaque jour que Dieu fait, nous ne cessons de répéter que notre malheur, c’est l’armée, la gendarmerie et la police. Sans elles, le régime qui dure et perdure au pouvoir ne peut réprimer, blesser et tuer les citoyens dès que ceux-ci manifestent le moindre mécontentement. Et pourtant! Et pourtant, quand vous voyez dans nos maisons, dans nos quartiers, dans nos villes et partout dans le pays, les corps habillés cohabitent pacifiquement avec leurs frères civils. Ils causent ensemble, se partagent un verre, regardent des matchs de foot etc.

Loin d’être des tueurs de civils, nos sôdja sont plutôt des gens bien. Et quand ils sont en mission en pays étrangers, ils sont souvent félicités pour leur exemplarité, leur comportement sans reproche.

Nos militaires sont comme un chien errant: au même moment où les passants ont peur qu’il les morde, au même moment ce chien aussi a peur que les passants lui jettent un caillou ou le frappent avec un bâton. Pendant que le civil a peur du sôdja, le sôdja aussi a peur des civils, même si cela semble paradoxal. Il a peur d’être dénoncé, d’être stigmatisé, d’être agressé…

Non seulement il a peur des civils, mais le sôdja togolais a très peur de l’armée et de la police. Cela peut paraitre curieux, mais il a plus peur de l’armée que nous les civils. Nous autres civils, nous pouvons critiquer. Nous pouvons mê-
me dire à haute voix que nous sommes contre ceci ou cela. Mais le sôdja peut-il même oser dire par exemple qu’il n’y a pas assez d’écoles ou de dispensaires dans ce pays? Le civil peut dire qu’il n’a pas voté pour le parti UNIR, mais le sôdja oserait-il broncher dans ce sens? Il subirait la foudre s’il parle d’élections, à moins qu’il ne clame qu’il a voté pour le pouvoir! Mais un militaire français peut dire qu’il n’apprécie pas Macron, un militaire britannique peut déclarer ne pas aimer Boris Johnson, un GI américain peut hurler que Donald Trump ne gère pas bien la crise du coronavirus. Mais qu’un sôdja togolais dise que Faure n’est pas bon, il nous semble qu’il ne tarderait pas à passer à la casserole.

Si nous revisitons l’histoire des forces de défenses, force est de constater que plusieurs hommes ont perdu la vie, pas dans une guerre, mais assassinés. Certains disent que les FAT et la police sont sûrement les corps de métier les plus bourrés d’espions, les corps de métier où la méfiance entre collègues règne le plus.

Si nos sôdja sont souvent amenés à tuer, c’est en général parce qu’on le leur ordonne. Et leurs chefs savent très bien comment donner les ordres, comment organiser les troupes et dans quelles conditions envoyer les éléments sur le terrain pour que des vies humaines tombent.

Alors pitié pour les soldats, ils n’y sont pas pour grand-chose quand le sang des civils coule! Autant vous avez peur qu’ils vous tuent, autant ils ont également peur qu’on les tue. Ça a toujours été comme cela dans les dictatures et partout où on barre la route à la démocratie. Le colonel Madjoulba peut vous en dire plus. Ah non, j’oubliais, il vient d’être assassiné d’une balle dans le cou, dans son bureau au camp militaire! Une enquête est ouverte. Elle ne tardera pas à se fermer d’elle-même, parce que l’affaire sera bientôt oubliée.

SAhé Sahéa

Le journal Sika’a

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Luc Abaki – “L’incarcération de Togbui Zewouto et 9 de ses membres est une erreur…”

Nombreux sont ceux qui, en pleine possession de leur capacité intellectuelle et disposant d'un sens d'analyses assez réfléchi, se prononcent dans le...

Togo : Togbui Zéwouto et ses Disciples déposés à la Prison civile de Lomé

Le transfèrement du traditionaliste Wodedzou Kossi Edem alias «Togbui Zéwouto» et ses Disciples à la prison civile de Lomé est effectif ce...

Togo : l’ASVITTO dénonce l’interdiction des cours de répétition

C’est dans une déclaration dont voici l’intégralité Observations relatives à l’interdiction des cours de répétition payants dans les établissements scolaires. L’ASVITTO vient attirer l’attention...

CITE AU QUOTIDIEN : CONTE POUR AUJOURD’HUI

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUEOn se demande ce qui est le plus difficile à supporter : la chaleur accablante de...

Tribune – Je condamne l’arbitraire d’où qu’il vienne, peu importe la victime

Par Rodrigue AhégoJe trouve opportun de réagir suite à l’arrestation de Reckya Madougou, candidate du parti d’opposition Les Démocrates, recalée pour la...

Communiqué de presse de la CDPA-BT : Après une année du 4ème mandat de Faure Gnassingbé

1- Les élections du 22 février 2020 se sont déroulées dans les conditions que l’on sait désormais. Ces conditions et les résultats...
- Advertisement -
error: Content is protected !!