MMLK : APPEL AUX LEADERS DE L’OPPOSITION À LA RETENUE ET AU DEPASSEMENT DE SOI

MMLK : APPEL AUX LEADERS DE L'OPPOSITION À LA RETENUE ET AU DEPASSEMENT DE SOI
Pasteur Edoh Komi, président du Mouvement Martin Luther King

Mais si la situation perdure dans le statut quo, qu’attend le peuple pour prendre ses responsabilités citoyennes et souveraines en protégeant massivement son vote utile en faveur du candidat du changement ?

L’élection présidentielle de 2020 approche à grands pas et les Togolais rêvent du vrai renouveau démocratique qui les conduira irrémédiablement à l’alternance. Alors que l’espoir est permis, il faut créer les conditions qui militent en faveur de cet objectif sublime dont la convergence entre le peuple et les acteurs de cette dynamique reste et demeure l’élément déterminant et fondamental.

Or, le vaillant et le conquérant peuple semble perdre du fil de cet enjeu, faute de langage rassembleur des leaders qui promettent le conduire à la terre promise. Pour preuve, Les tiraillements et les attaques répétées sur la place publique, sont loin de fonder l’espoir des millions de Togolais qui attendent la déclique du couronnement de la lutte démocratique engagée il y a 3 décennies.

Pour ce faire, le MMLK demande à tous les acteurs de l’opposition démocratique à se remettre en cause pour tourner résolument le dos à ces déchirures et clivages qui risquent de favoriser l’ancrage du despotisme et de l’autoritarisme au sommet de l’Etat.

Le MMLK les invite également à s’abstenir entre eux des propos de dénigrement, de mépris et de calomnie qui fragilisent dangereusement l’ordre du combat contre le pouvoir.

Aussi, le MMLK appelle-t-il les bonnes volontés à œuvrer de leur côté dans le même sens pour mettre un terme à l’autodestruction et à l’effondrement du bloc d’actions salutaires de l’opposition en faveur du changement et de l’alternance. Vivement, que la sérénité et la confiance reviennent au sein de l’opposition à travers la retenue, le dépassement de soi et la grandeur d’esprit, gages pour l’espoir et la victoire en 2020.

Mais au-delà de tout si la situation perdure, le peuple opprimé n’a plus à attendre des leaders de l’opposition pour prendre ses responsabilités citoyennes et souveraines.

Lomé, le 29 septembre 2019

MMLK / La voix des sans voix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.