32.1 C
Lomé
Monday, January 17, 2022

Nathaniel Olympio: “Journalistes contraints de se dédire ?”

Les unes des journaux

Nathaniel Olympio: “Journalistes contraints de se dédire ?”
Nathaniel Olympio

Décembre 2020, L’indépendant Express, sous la plume de Carlos Ketohou publie qu’un incident de disparition de couverts en or lors d’une cérémonie aurait impliqué deux dames ministres du gouvernement. A la lecture du texte, tout le monde comprend qu’il s’agit du gouvernement togolais. Quelques jours plus tard, rétropédalage. Le journal précise qu’il ne parlait pas du Togo. Étrange non ?

Novembre 2021, L’Autre Journal, de grande notoriété, dans son numéro 92 met en cause deux ministres en fonction. Les deux journalistes invités sur le plateau, Ferdinand Ayité et Joël Egah sont jetés en prison durant 21 jours. Pas moins ! A leur sortie, ils reviennent sur le même plateau et présentent des excuses aux deux ministres.

Ces deux événements interrogent. On ne sait pas ce qui a poussé les deux médias à revenir sur leurs propos. C’est inhabituel dans le métier.

Quand on connait le fonctionnement du régime togolais avec les pressions, les intimidations et les menaces, voire plus, on comprend parfaitement que les journalistes se sentent contraints de revenir sur leurs publications dans le but de préserver leur liberté et leur intégrité.

Fondamentalement, quand on connait les médias et les journalistes concernés, on peut affirmer sans grand risque de se tromper que ces revirements ne changent rien, ni à leur conviction ni à leur engagement. Nous devons les soutenir dans ces épreuves, encore et encore.

La lutte doit tenir compte de ces réalités pour renforcer son efficacité.

Gamesu

Nathaniel Olympio

Président du Parti des Togolais

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Dr Christian Spieker: “ Notre président regarde trop ses intérêts personnels dans tout ce qu´il fait”

À la tête d´un État en tant que dirigeant, il y a certaines erreurs politiques qu´il ne faut jamais commettre dans les...

Togo: La maison de Charles Debbasch mise sous scellé dès son décès

Au Togo, ce sont les réseaux sociaux qui ont rendu public le décès, le 14 janvier, de Charles Debbash, ministre-conseiller spécial du...

Covid-19: Le pasteur Edoh Komi redoute la décision de faire vacciner les enfants de 12 ans

La nouvelle décision du gouvernement togolais d’élargir sa cible vaccinale aux enfants de 12 ans et plus, déplaît au président du Mouvement...

La CEDEAO prend des sanctions au Mali, l’ONU promet de les desserrer !

Après l'échec du projet de résolution qui, s'il était passé mercredi au conseil de sécurité de l'ONU, aurait scellé définitivement le sort...

Fenêtre Sur l’Afrique: Débat Panafricain du 15 janvier 2022 sur Radio Kanal K et Avulete

Vendredi 14 Janvier 2022 mobilisation générale du peuple malien contre les sanctions de la CEDEAO: Une preuve irréfutable de la légitimité accordée...

Securité routière: 334 décès dans 3577 accidents de circulation au second trimestre de 2021

De juillet à décembre 2021, 3577 accidents de circulation sont survenus au Togo. Des accidents qui ont causé 334 décès. Ces chiffres...

Covid-19: Le gouvernement togolais élargit sa cible vaccinale

Les élèves en classe de sixième et les enfants âgés de 12 ans et plus seront désormais vaccinés. La décision vient d’être...

Apedo Amah: “LA CEDEAO DES PEUPLES CONTRE LA CEDEAO DES DICTATEURS”

Après les sanctions prises par les chefs d’État de la CEDEAO contre le peuple malien, l’opinion publique ouest-africaine s’est très largement révoltée...
- Advertisement -
error: Content is protected !!