Nicolas Berlanga-Martinez – « La multiplication des initiatives de dialogue sans résultats tangibles contribue aussi au sentiment de frustration … »

Nicolas Berlanga-Martinez - « La multiplication des initiatives de dialogue sans résultats tangibles contribue aussi au sentiment de frustration ... »
Nicolas Berlanga-Martinez
Nicolas Berlanga-Martinez - « La multiplication des initiatives de dialogue sans résultats tangibles contribue aussi au sentiment de frustration ... »
Nicolas Berlanga-Martinez

Débat sur les réformes politiques et institutionnelles, Nicolas Berlanga-Martinez : « La multiplication des initiatives de dialogue sans résultats tangibles contribue aussi au sentiment de frustration et à la résignation qui engendre l’immobilisme de la société »

Fin vendredi dernier de l’« Atelier de réflexion sur le concept de réforme et les réformes politiques et institutionnelles telles que préconisées par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) », initié par le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN). Mais le débat sur l’opportunité et les résultats de ces assises continue. Chacun y va de son point de vue.

Le chef de la Délégation de l’Union européenne, Nicolas Berlanga-Martinez, qui a pris part, lui aussi, à cette rencontre, a fait son constat. Et c’est à travers une interview accordée au site toxique du gouvernement republicoftogo.com et publiée hier. « Nous avons suivi les débats sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles attentivement. Le climat apaisé des discussions et la qualité des panelistes sont à souligner. Comme vous le savez, l’Union européenne a toujours été un médiateur en faveur du dialogue. On peut citer les 22 engagements, notre contribution aux travaux de la CVJR (Comité Vérité, Justice et Réconciliation ) , l’approfondissement de la démocratie et de la résolution pacifique des conflits. En ce sens, l’UE a réitéré à la présidente du HCRRUN notre disponibilité à collaborer pour que les conclusions de cet atelier arrivent à bon terme dans un délai raisonnable ».

Dans certains milieux, on estime qu’en matière du dialogue et de concertation politique, « le Togo, a tout essayé ». Evidemment, le Togo a connu plusieurs initiatives qui ont accouché des accords et recommandations qui ne sont pas appliqués ou qui sont soldés par des échecs. Ce qui, à en croire le diplomate européen, pourrait conduire à des frustrations. « Nous avons indiqué au Haut-commissariat la nécessité de répondre à une démographie, à une jeunesse qui souhaite s’intégrer dans la vie publique. Il faut éviter les risques de marginalisation. Par ailleurs, la multiplication des initiatives de dialogue sans résultats tangibles contribue aussi au sentiment de frustration et à la résignation qui engendre l’immobilisme de la société. Enfin, la concertation et la confiance mutuelle qui se construisent sur la diversité d’opinions doivent prévaloir pour aboutir à un dialogue constructif », a indiqué Nicolas Berlanga-Martinez sur republicoftogo.

PCK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.