OIF : les clarifications de Michaëlle Jean au limogeage de Kako Nubukpo

OIF : les clarifications de Michaëlle Jean au limogeage de Kako Nubukpo
Michaëlle Jean

Par Serge Lemask, togo-online.net

En visite officielle au Bénin du 13 au 16 décembre 2017, la Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Michaël Jean, au cours d’une conférence de presse à Cotonou, a apporté des clarifications à la polémique suscitée par le limogeage du Directeur de la francophonie économique et numérique, Kako Nubukpo. Des explications de Michaël Jean, Kako Nubukpo, dans son activisme sur la problématique du francs cfa, n’a pas fait preuve de réserve, une des clauses de son contrat avec l’OIF.

À LIRE AUSSI : L’OIF vire Kako Nubukpo

« Les fonctionnaires sont tenus, et c’est une clause de leur contrat, à un devoir de réserve. Vous ne pouvez pas avoir un fonctionnaire électron libre, qui, finalement se croit tout autoriser même s’il est militant », a fait savoir Michaël Jean aux journalistes béninois. Pour la Secrétaire générale de l’OIF, les questions économiques et monétaires sont de vraies questions, mais ce n’est pas pour autant, une raison pour ne pas faire preuve de rigueur.

« Notre rôle, c’est d’accompagner une réflexion souhaitée par les pays (sur les questions économiques et monétaires – ndlr) avec toutes les expertises que nous mettons à disposition. Mais, on ne peut pas être à la fois Directeur francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation internationale de la francophonie et en même temps faire le militant avec une façon de soulever le problème qui n’est dans nos façons de faire à nous » a expliqué Michaël Jean.

À LIRE AUSSI : Francophonie : comment Kako Nubukpo s’est retrouvé sur la sellette à l’OIF

Michaël Jean a pour finir salué les mérites de Kako Nubukpo. Elle se désole également du non-respect de l’entente contractuelle de l’OIF par ce dernier, malgré les avertissements. « Nous ne sommes pas là pour invectiver. Monsieur Nubukpo est quelqu’un de très compétent. Nous trouvons dommages qu’il n’ait pas respecté cette règle qui est une clause très claire dans l’entente contractuelle. Je pense qu’il faut faire preuve de rigueur » a-t-elle conclu.

Ecrit par Ignace SOSSOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.