Ouro-Djikpa, Djimon Oré et Nathaniel Olympio demandent aux Togolais de réorienter la lutte

Djimon Oré, Nathaniel OLYMPIO et Ouro-Djikpa prônent un grand creuset de réorientation de la lutte pacifique

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Comme annoncé, Ouro-Dzikpa Tchatikpi, Nathaniel Olympio et Djimon Oré étaient face à la presse ce mercredi à Lomé pour se prononcer sur la situation politique du pays, plus précisément de l’élection présidentielle du 22 février 2020.

Selon les trois hommes politiques, le scrutin que s’apprête à organiser le régime cinquantenaire est la septième parodie d’élection présidentielle des trente dernières années.
« Sous le prétexte de « démocratie apaisée », le principe de cette mascarade suit le rituel : élection truquée, contestation réprimée suivie de pseudo dialogue. La conséquence est le maintien du peuple dans l’humiliante domination hors pair sur le continent », indique en substance leur déclaration liminaire.

Pour sauver la situation, Ouro-Djikpa Tchatikpi, Djimon Oré et Nathaniel Olympio proposent une refonte de l’architecture institutionnelle, moderniser le cadre électoral, la modernisation des forces de sécurité et de défense et le renforcement de leurs liens avec le peuple.
« Il faut surtout réconcilier le peuple avec lui-même et lui redonner sa pleine souveraineté », ont-ils proposé.

Il est clair que pour ces trois hommes politiques, l’élection n’est pas la panacée au mal togolais. Ils pensent que seule une transition politique peut sonner le glas à cette crise.

Malgré les échecs précédents, les trois leaders demandent aux Togolais de reprendre leur souveraineté et réorienter la lutte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.