Ouverture officielle du dialogue inter Togolais par le président Ghanéen Nana Akufo Addo

Ouverture officielle du dialogue inter Togolais par le président Ghanéen Nana Akufo Addo
Le président Ghanéen Nana Akufo Addo, ce lundi 19 février 2018 à Lomé
Ouverture officielle du dialogue inter Togolais par le président Ghanéen Nana Akufo Addo
Le président Ghanéen Nana Akufo Addo, ce lundi 19 février 2018 à Lomé

Par Marcelle Apévi, togo-online.net

Le dialogue tant attendu pour amener les protagonistes à sortir le Togo de la crise sociopolitique que traverse le pays, a été ouvert ce lundi 19 février 2018 à Lomé. Sous la direction du président du Ghana, Nana Akufo Addo, cette rencontre hautement politique a rassemblé, pour la cérémonie d’ouverture, des hommes politiques, des représentants du corps diplomatique, les représentants de la société civile, les chefs traditionnels, des ministres du gouvernement Togolais, des responsables de plusieurs partis politiques qui ne siègent pas au dialogue.

Pour le dialogue proprement dit, y prennent part, une délégation de sept personnes du côté du parti au pouvoir, Union pour la République (NIR) du président Faure Gnassingbé, et sept délégués de la coalition des 14 partis politiques qui conduisent les contestations depuis plus sept mois.

Il s’agit, à travers ce dialogue, de trouver une solution durable qui prend en compte les aspirations profondes du peuple Togolais, notamment le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora, la libération de tous les détenus politiques.

Depuis le 19 août 2017, le peuple Togolais a entamé, à l’invitation, des manifestations publiques pacifiques pour réclamer la fin de la dictature. Le peuple Togolais aspire à la vraie démocratie et à un Etat de Droit, en lieu et place de la gouvernance cinquantenaire des Gnassingbé marquée par l’oppression du peuple.

Après la cérémonie d’ouverture, les délégués des deux parties à savoir sept de la coalition et sept du pouvoir vont entamer le dialogue proprement dit, sous la facilitation du président Nana Akufo Addo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.