Pascal Bodjona sur le point de renouer avec ses ennuis judiciaires

Pascal Bodjona sur le point de renouer avec ses ennuis judiciaires
Pascal Bodjona

Par Serge Lemask, togo-online.net

L’ancien bras droit de Faure Gnassingbé, Akoussoulélou Pascal Bodjona, est convoqué par la Cour Suprême de Lomé ce jeudi 19 avril 2018 dans l’affaire dite d’escroquerie internationale, a-t-on appris hier.

Certaines sources confient que le prince de Lomé II n’a pas digéré sa consultation par le facilitateur de la crise togolaise, Nana Akufo-Addo avant le début du dialogue.
Inculpé pour complicité dans la nébuleuse affaire d’escroquerie internationale dont le plaignant est Abbas-Al-youssef, Pascal Bodjona, faut-il le rappeler, a passé 18 mois à la prison civile de Tsévié avant d’être remis en liberté.

Depuis lors, le natif de Kouméa se fait discret et semble s’être complètement retiré de la scène politique. Sa dernière apparition publique a été le jour de l’ouverture du dialogue inter-togolais à l’hôtel 2 février. Une sortie qui à en croire les indiscrétions, fait mal à Faure Gnassingbé.
En tout cas, cette nouvelle convocation de Pascal Bodjona est mal perçue par nombreux observateurs qui redoutent un plan fignolé par le pouvoir de Lomé pour l’anéantir.

A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.