Payadowa Boukpessi ne veut pas voir la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition dans certaines localités

Payadowa Boukpessi ne veut pas voir la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition dans certaines localités
Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale

Par Serge Lemask, togo-online.net
La coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne pourra plus tenir ses meetings de remobilisation des 19 et 20 janvier prochains dans plusieurs villes et localités du pays. Au total, 27 meetings étaient prévus.

L’interdiction desdites meetings a été notifiée aux leaders de la coalition hier dans un courrier envoyé par le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi. Ce dernier motive cette nouvelle interdiction par le manque d’effectif des forces de l’ordre pouvant sécuriser plus de 10 manifestations par jour.
Ainsi donc sur les 19 localités retenues par la Coalition des 14 pour les meetings du 20 janvier, seulement 10 sont autorisées à savoir Bassar, Bafilo, Tchamba, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé, Tsévié, Afagnan, Zanguéra et Baguida, soit deux villes par région.

Payadowa n’a pas manqué de préciser que les meetings programmés dans les localités autres ci-dessus mentionnées ne sont pas acceptés pour des raisons déjà rappelés.
Par contre les meetings prévus samedi 19 janvier à Dapaong, Mango, Dankpen, Anié, Badou, Akébou, Danyi et Kévé ne se heurtent à aucune interdiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.