24.9 C
Lomé
Sunday, August 1, 2021

Poursuite de “TOGO NOIR “par les Femmes Pyramide

Les unes des journaux

Poursuite de "TOGO NOIR" par les Femmes Pyramide

Face à la presse ce jeudi 22 juillet 2021 à la maison de la Santé à Lomé, les Femmes Pyramide décident de poursuivre l’opération TOGO NOIR entamée depuis le 12 juillet. Elles établissent un bilan positif pour le déroulement de la première étape de cette initiative à travers laquelle la colère, la misère, la peur, le deuil ont été exprimés à travers le port d’habits noirs.

A travers une déclaration liminaire lue par Yvette Eklu, les Femmes Pyramide réitèrent les sept point de revendications. Elles ont lancé un appel à la mobilisation à tous les Togolais du nord au sud, de l’est à l’ouest pour amener le gouvernement à trouver une solution aux difficultés auxquelles les Togolais sont confrontés.

Lire la déclaration

DECLARATION

Nous, Les femmes togolaises, mères de la nation, réunies au sein du projet citoyen FEMMES PYRAMIDE, à l’initiative de l’opération TOGO NOIR, avons appelé les populations Togolaises à porter le NOIR, du 12 au 18 juillet 2021, pour protester contre la mauvaise gouvernance, la faim, la pauvreté, la vie chère, le calvaire, le suicide et le bâillonnement dont nous sommes toutes et tous victimes, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, sans distinction de sexe, d’origine ou de religion, ni d’appartenance politique.

A travers cette opération TOGO NOIR, les populations Togolaises, hommes, femmes, jeunes et enfants se sont mobilisés pour dire non à la faim, à la pauvreté et à la flambée des prix des produits de première nécessité au Togo.
Nous tenons à remercier tous ceux qui ont accordé une importance particulière à l’initiative et ont contribué à sa réussite.

Nous avions à la même occasion, formulé à l’endroit du gouvernement, sept (7) points de revendications sociales à savoir :
1- la suppression de toutes les augmentations sur les prix de l’essence, du péage et de l’électricité ;
2- la prise de mesures urgentes contre la faim et pour la baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité ;
3- la dépression fiscale dans les marchés et sur les produits de première nécessité ;
4- les mesures sociales d’urgence pour accompagner les femmes et les couches les plus vulnérables notamment les personnes âgées et les enfants ;
5- les mesures urgentes de prises en charge gratuite des premiers soins de tous les malades ;
6- l’augmentation du salaire minimum garantie (SMIG) à 50 000 cfa et la création d’emploi pour les jeunes ;
7- la cessation immédiate du harcèlement et de la répression des forces de l’ordre dans le pays et la libération sans condition des prisonniers politiques qui sont au demeurant nos enfants et nos maris.

Nous avons constaté, après sept (7) jours de mobilisation des populations autour de cet appel lancé par des femmes, que le gouvernement, pourtant dirigé par une femme et qui compte en son sein, neuf (9) ministres femmes, n’a daigné manifester aucune attention ni s’associer à cette douleur que vivent les populations au quotidien et qui conduit certains au suicide.

Face à ce constat qui n’est rien d’autre que l’expression d’un mépris des gouvernants vis-à-vis des gouvernés que nous sommes, nous Femmes Pyramide avons décidé de reconduire d’une semaine, l’appel du port du noir, du 26 juillet au 1er août 2021.

Au cours de cette période, nous nous réservons le droit de recourir à d’autres actions d’envergure afin de nous faire entendre et amener le gouvernement à prendre en compte notre cri de détresse et prendre des mesures idoines pour apporter une satisfaction à nos revendications légitimes.

Nous avons suivi avec grand intérêt, les commentaires des uns et des autres à propos du choix de la couleur noire pour marquer l’initiative. Nous voulons profiter de cette occasion pour expliquer ce choix qui ne relève pas du hasard.
Dans nos sociétés africaines en général et celles Togolaises en particulier, le noir symbolise la tristesse, le désespoir, la peur, la solitude et le deuil notamment.

Vous conviendrez avec nous que la situation de crise sociale aggravée que vit le peuple Togolais rime avec cette couleur que nous portons pour exprimer les sentiments de tristesse, de désespoir, de peur, de solitude et le deuil qui résultent de la pauvreté et la misère que nous inflige le gouvernement, à travers la prise de mesures iniques et impopulaires, au nom d’une certaine mobilisation de ressources qui en réalité, ne profitent qu’à la minorité que le
Chef de l’Etat lui-même a identifiée comme auteur de l’accaparement des richesses du pays.

Revenant à la reconduction de la mobilisation autour de l’opération TOGO NOIR, nous Femmes Pyramide, lançons un appel à tous les togolais qui vivent la misère, qui s’enfoncent dans l’appauvrissement et qui vivent sous le poids de la galère, du nord au sud, de l’est à l’ouest, à faire du noir, la principale couleur d’habillement partout et en tout lieu, afin de montrer l’indignation commune face à la vie chère et ses conséquences dévastatrices. Aucun
Togolais ne doit plus mourir de faim sur la Terre de Nos Aïeux.

« Peuple togolais par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la Nation Togolaise est née ».

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo Résultats du BEPC 2021: Le taux de réussite est de 65,08%

Les résultats de l’examen du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC) sont connus depuis vendredi. Cette année, le taux de réussite est de...

Togo : Un réseau de cambrioleurs démantelé par la police à Djagblé

En effet, une enquête a été ouverte suite à un cambriolage survenu dans un domicile sis au quartier Adidomé à Djagblé dans...

CITE AU QUOTIDIEN : UN BOUTON MAGIQUE POUR LE CHANGEMENT ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUENous sommes nombreux à chercher comment faire advenir le changement : parents désireux de voir intervenir...

Kokoroko prône la gratuité des cours de vacances

A peine l'année scolaire amorce son dernier virage que les établissements scolaires partent à l'assaut des élèves à travers des opérations de...

Naboudja Bouraïma : « Montrons la voie au peuple togolais pour réduire les attaques et injures »

La guerre qui s’anime sur les réseaux sociaux avec des injures, intoxications, fake news… suscite l’attention de Naboudja Bouraïma. Le militant de...

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...
- Advertisement -
error: Content is protected !!