Présidentielle 2020 : Les 6 candidats de l’opposition ont signé un code de bonne conduite

Présidentielle 2020 : Les 6 candidats de l'opposition ont signé un code de bonne conduite

Par Serge Lemask, togo-online.net
La campagne électorale pour la présidentielle du 22 février prochain, a commencé jeudi. Les 6 candidats qui vont affronter très prochainement Faure Gnassingbé dans les urnes, afin de, disent-ils, donner une chance à l’avènement de l’alternance en 2020, ont signé un code de bonne conduite que voici:

CODE DE BONNE CONDUITE ENTRE LES 6 CANDIDATS DE L’OPPOSITION

Afin de donner une chance à l’avènement de l’alternance en 2020, nous candidats de l’opposition démocratique convenons de ce qui suit :

1) Mettre un terme à compter de ce jour à toutes nos querelles fratricides ;

2) Appeler nos partisans à cesser toutes les diatribes contre les uns et les autres dans les medias et sur les réseaux sociaux et adopter un langage qui favorise la coexistence de plusieurs candidatures de l’opposition démocratique ;

3) Appeler ensemble toute la population à aller voter pour le candidat de l’opposition de leur choix (voter tout sauf Faure Gnassingbé) ;

4) Organiser une campagne électorale qui va plus mobiliser les forces de l’opposition que de les démobiliser. Dans l’esprit du point n°1, éviter de s’att-
aquer ou de se dénigrer entre candidat de l’opposition. Inviter ouvertement les électeurs à préférer, à défaut de soi, un autre candidat de l’opposition ;

5) Concentrer les efforts de manière intelligente sur les bassins électoraux en invitant les responsables locaux des différents partis politiques en lice à adopter les attitudes et les comportements adéquats dans le respect du point n°1 ;

6) Mettre en synergie nos forces et mutualiser nos ressources pour le contrôle du scrutin sur toute l’étendue du territoire, le jour de l’élection ;

7) Demander à nos membres de bureau de vote (BV) et nos délégués dans chaque BV à se soutenir et à faire front commun dans chaque BV contre ceux d’UNIR ;

8) Mettre en commun un dispositif de centralisation des résultats sortis des urnes pour préparer des recours communs en cas de nécessité ;

9) Convenir de soutenir tous ensemble le meilleur d’entre nous qui sortira au premier tour ;

10) Mettre en place une équipe technique, pilotée par la société civile qui sera chargée de proposer les modalités pratiques de mise en œuvre de ces 9 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.