24 C
Lomé
Friday, August 14, 2020

Privatisation de la NSCT: Pourquoi Gerry Taama a t-il voté pour cette loi?

Les unes des journaux

Privatisation de la NSCT: Pourquoi Gerry Taama a t-il voté pour cette loi?
Gerry Taama, président du Nouvel Engagement Togolais (NET)

Le moi dernier, les députés de l’assemblée nationale ont donné leur approbation pour que l’Etat togolais cède la NSCT (51%) à Olam. Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama dit avoir voté cette loi pour trois raisons que voici. Lisez!

Privatisation de la NSCT, le dessous des cartes.

J’ai promis de vous expliquer régulièrement ce que nous faisons à l’assemblée nationale. Et la loi portant sur l’ouverture du capital de la NSCT au secteur privé est la dernière que nous avons adopté avant de partir en intérsession, le 29 juin dernier.

J’ai entendu les gens parler de bradage de nos sociétés à propos de cette opération. Parfois, j’ai l’impression que certaines personnes utilisent des mots plus pour leur résonance que leur vrai sens. Le Togo ayant adopté une économie libérale, l’Etat n’a pas vocation à gérer les entreprises. L’Etat met en place le cadre réglementaire et les entreprises y évoluent par le biais de la libre concurrence. Bref.

J’ai voté pour cette loi pour trois raisons.

1: La première est que cette opération est en conformité avec le PND, qui prévoit que 65% des investissements soient originaires du secteur privé. J’ai validé le PND en début de législature, il fallait donc être cohérent avec soi même.

2: La NSCT est à bout de souffle. Même si le résultat de la société est excellent, la production, après avoir dépassé le cap de 150 000 t de coton graines à la campagne de 2018-2019, à de nouveau baissé à 116 000f en 2020, s’éloignant de l’objectif de 200 000 tonnes prévus pour 2022. Il faut un coup de boost.

3: L’offre de partenaire. L’Olam est une multinationale qui a des capacités financières et techniques mondialement reconnues. L’entreprise a déjà aidé des pays comme la côte d’Ivoire et le Tchad à relever leur production cotonnière. Et le projet vise à doubler la production actuelle en trois ans (200 000 t) en faisant accroître les rendements à 900kg/ha minimum (ils oscillent à 600kg actuellement) . Mais aussi cet investisseur va poursuivre la modernisation des outils de production, notamment les egreneuses, avec, à terme, la production de textiles en coton made on Togo.

Si tout se passe comme prévu, c’est un bon projet. Olam va détenir 51% du capital (il le faut pour investir), l’Etat qui en possédait 60 en garde 9, et les cotonculteurs conservent leur 40 %. Les Togolais gardent tout de même la minorité de blocage.

Je comprends ceux qui pestent contre les privatisations, après les expériences malheureuses de la CEET et la Tde mais il ne faut pas oublier que Orabank et la BIA sont aujourd’hui des modèle de réussite. Le plus important pour moi est que non seulement les emplois actuels à la NSCT ne soient pas menacés, mais qu’on recrute encore, notamment en agents technique d’encadrement.

Si j’ai un seul regret, c’est qu’au Togo, à chaque privatisation, c’est des groupes étrangers qui raflent la mise. Mais il faut aussi reconnaître que nous n’avons pas des groupes financiers et techniques locaux assez structurés. Le Togolais n’aime pas que son compatriote réussisse. Sinon l’argent s’est là. Les uns le gardent dans les greniers, et les autres torpillent les compatriotes qui réussissent, surtout ceux qui viennent de l’extérieur. La vérité est que les Togolais réussissent bien à l’étranger, mais quand ils veulent investir au pays, c’est la galère. Je n’ai jamais compris cette affaire. Si tu veux réussir en affaires au Togo, dis que tu es Beninois ou Burkinabê, par exemple.

Toute notre économie finit par tomber aux mains de groupes économiques internationaux, ce n’est pas un crime en soi, mais les bénéfices que ces multinationales réalisent quittent le pays en même temps en même temps. D’où le phénomène que tout le monde décrie : l’argent ne circule pas.

Voilà ce qu’il fallait savoir sur cette loi. Si tout marche comme prévu, c’est le peuple qui gagne. Et c’est ce qui m’importe.

Que pensez vous de cette privatisation ?

Gerry

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

La Direction des Transports Routiers et Ferroviaires a un nouveau patron

La Direction des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF) a un nouveau patron. Il s’agit de Dermane Tadjoudine. L’information vient de sources concordantes. Dermane...

COVID-19: Le gouvernement va encore fermer les bars

Les bars se situant dans les localités où se dérouleront les cérémonies traditionnelles seront systématiquement fermés. C’est ce qu’a laissé entendre le...

Une fois de plus, Sena Alipui a manqué une occasion de se taire

Par Sena AfetoLa sagesse arabe nous enseigne que « Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le...

La cherté des pièces nationales font grincer les dents aux Togolais

Le Mouvement Martin Luther King déplore la cherté des pièces nationales relevant du service public et appelle le gouvernement Togolais à les...

Communiqué de presse de la Coordination Internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro

LA COORDINATION INTERNATIONALE DE LA DYNAMIQUE MGR KPODZRO (CIDMK) INFORME L'OPINION NATIONALE ET LA DIASPORA QUE DES FAKE NEWS CIRCULENT RELATIVEMENT À...

Defalé: Un titan dérape et fait un mort

Un titan a dérapé et a fini sa course dans les locaux de la mairie de Defalé ( Nord du Togo). Selon les...

Agbeyomé Kodjo nomme son ambassadeur

Le président autoproclamé, Agbeyomé Kodjo, puisque c’est de lui il s’agit ne lâche rien. Comme annoncé par son parti, Il a nommé...

La Dynamique Mgr KPODZRO sur les sujets brûlants de l’actualité du Togo

C’était lors d’une conférence de presse tenue hier à Lomé dont voici le communiqué la sanctionnant: CONFERENCE DE PRESSE DE LA DYNAMIQUE MGR...
- Advertisement -
error: Content is protected !!