Réformes : Daboya hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours

Réformes : Daboya hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours
Awa Nana-Daboya, Présidente du Hcrrun

Par Serge Lemask, togo-online.net
Tout porte à croire que le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours ne sera jamais une réalité au Togo. La présidente du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (Hcrrun) Awa Nana-Daboya vient de le confirmer à la population du Grand Nord.

En tournée dans le Kpendjal, Awa Nana-Daboya, réagissant à l’intervention du responsable local d’un parti politique de l’opposition dans la localité, s’est montrée hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

A l’en croire, il s’agit d’un mode de scrutin onéreux qui peut s’avérer budgétivore pour le gouvernement togolais. L’information a été rapportée par Binafame Kohan Kidékiyimé, des Forces Démocratiques pour le Renouveau (FDR).

Le responsable en question a répliqué en rappelant Awa Nana que les pays tels que le Bénin, le Burkina, le Niger ne sont pas plus riches que le Togo mais ils organisent des élections à deux tours.

Notons que le scrutin uninominal majoritaire à deux tours fait partie de l’Accord Politique Global de 2016. Pourtant le pouvoir en place s’obstine à le fouler au pied en brandissant des arguments à dormir debout.

En réalité, il est question de volonté !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.