Rencontre Entente 2-Etoile Filante : Un match, deux rapports, à qui profitent les contorsions ?

Rencontre Entente 2-Etoile Filante : Un match, deux rapports, à qui profitent les contorsions ?La huitième journée du championnat national de football de deuxième division qui s’est déroulée le week-end du 03 Août dernier, a été l’occasion pour les acteurs avisés de se rendre compte de la supercherie, des magouilles et du trafic d’influence qui s’organisent au sommet de la FTF (Fédération Togolaise de Football) en ce qui concerne les clubs qui doivent monter en division première. Tout porte à croire que la FTF a déjà prévu le club qui doit monter en D1 et que les matches ne sont que des formalités. Selon nos informations, le rapport rédigé par M. Séwonou, l’arbitre du match opposant Entente 2 de Lomé à l’Etoile Filante de Lomé est différent de celui de son Commissaire au match, Amavi Dogbé. Toujours selon les informations, dans son rapport, l’arbitre aurait mentionné qu’il a donné deux (2) cartons à l’équipe de l’Etoile Filante, alors que le Commissaire au match de son côté, a mentionné trois (3) cartons jaunes. Du coup, cette situation a semé un flou kafkaïen qui pourrait coûter cher aux Bleus du centre commercial en faveur des Requins mâles des Lacs. Tout ceci serait des manœuvres orchestrées depuis le sommet de la FTF pour propulser Gbohloe-su des Lacs en première division.

En effet, 48 heures après le match, les informations faisaient état d’une différence entre le rapport de l’arbitre et celui du Commissaire au match. M. Dogbé aurait mentionné dans son rapport que l’Etoile Filante a écopé de trois (3) cartons jaunes, alors que l’arbitre Kokou Séwonou lui en a fait cas de deux. Le troisième carton jaune dont faisait cas le Commissaire aurait été infligé au joueur de Souza Antonio Savant, carton qui devait le suspendre du match capital qui doit opposer son équipe à Gbohloe-su la journée suivante. Et quand on connait la trempe de ce joueur, on pourrait en déduire aisément que Amavi Dogbé a voulu par son acte exclure ce joueur du match décisif et donner des chances à son équipe Gbohloe-su de se qualifier. « Comment pourrait-on comprendre que l’arbitre ayant donné un carton ne le mentionne pas alors que ses juges de touches prennent aussi note de même que l’arbitre de table ? Comment comprendre que le rapport de l’arbitre puisse souffrir d’une telle irrégularité alors que d’après nos investigations, le rapport se fait collégialement, c’est-à-dire par les quatre arbitres du match et ceci, après harmonisation des données avec celles notées par le commissaire du match » ?, s’est interrogé un responsable d’une équipe.

Lors du huitième acte de ce championnat, Entente 2 recevait l’Etoile Filante à Ablogamé alors que Gbohloe-su accordait son hospitalité à SNPT FC. Le classement dans ce groupe plaçait avant cette journée l’Etoile Filante en tête avec 11 points, suivie de l’Entente 2 et Gbohloe-su, 10 points chacun. Connaissant le niveau de jeu de la SNPT qui n’avait qu’un seul point, le scénario idéal pour Gbohloe-su est que l’Etoile Filante et l’Entente 2 fassent un match nul ; dans ce cas, elle se retrouverait en tête avec 13 points alors que ses deux principaux rivaux seraient derrière avec respectivement 12 et 11 points. Ainsi donc, pour ce match qui s’est déroulé à Ablogamé, le commissaire au match n’était autre que le président de la ligue de football d’Aného, et membre de la commission de qualification et d’homologation de la FTF Amavi Dogbé, dont la vraie mission était plutôt de s’assurer que les arbitres allaient bien faire leur boulot, c’est-à-dire veiller au match nul qui devait arranger son club Gbohloe-su.

Mais seulement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Au finish, l’Etoile Filante l’avait emporté par un but à zéro. Tous les ingrédients sont réunis pour qu’on parle d’une machination orchestrée depuis la FTF, puisque rien ne justifie la désignation de Dogbé Amavi en tant que commissaire d’un match opposant les rivaux directs de son club Gbohloe-su.

Le dimanche 10 Août, le match décisif ayant opposé l’Etoile Filante à Gbohloe-su a accouché d’un match nul. Pourquoi l’Etoile filante n’a pas aligné son joueur vedette de Souza Antonio Savant, qui aurait reçu un carton selon M. Dogbé, contre Gbohloe-Su ? : « Nous avons eu écho de ce qui s’est passé à propos du rapport du commissaire au match Amavi Dogbé ; nous en avons déduit qu’il s’agit d’un plan soigneusement élaboré pour éliminer l’Etoile Filante, puisque le joueur en question est incontournable dans l’équipe. Mais connaissant bien la FTF et comment ses commissions fonctionnent, les responsables n’ont pas voulu prendre de risque pour l’aligner. La commission d’homologation s’est réunie le jeudi précédent le match décisif, mais n’a sorti aucun PV (Procès verbal) sur les décisions prises. Nous nous sommes dits qu’il y a une conspiration en cours et que le plan était de ne rien leur dire et de les informer par la suite qu’ils ont aligné un joueur illégalement ; donc ils ont choisi d’éviter toute crise en gardant le joueur sur le banc. », nous a révélé une source.

Il est à noter qu’à l’issue du match décisif joué le dimanche dernier, Gbohloe-su (14 points) se classe deuxième derrière l’Etoile Filante (15 points).

Nous espérons toutefois que le bon sens va prévaloir sur les considérations personnelles et que les réserves portées par l’Etoile Filante contre les joueurs Amétokodo Prince Yayra et Adepoju Kassim Adéyémi, tous deux (2), d’après nos sources, évoluant dans le championnat béninois vont mordre au nom de la justice et que les trois points de la rencontre seront rétrocédés à l’Etoile Filante.

F.S, Lomé

Source: telegramme228

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.