Reprise effective des discussions à Lomé

Reprise effective des discussions à Lomé

Par Rodrigue AHEGO pour togo-online.net et Radio Kanal K, Radio Avulete

Nous sommes en direct de l’hôtel 2 février de Lomé pour la couverture de la reprise annoncée des discussions entre les protagonistes de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017.

Il y a quelques minutes, le facilitateur Guinéen, Professeur Alpha Condé a fait son entrée à l’hôtel 2 février, accompagné de son homologue togolais, Faure Gnassingbé.
Le dispositif sécuritaire est en place comme d’habitude mais assez renforcé. On y trouve diverses unités de la police et de la gendarmerie nationale. On peut également signaler la présence de militaires dans le environs.

Reprise effective des discussions à Lomé
Alpha Condé (G) et Faure Gnassingbé ce mercredi à l’hôtel 2 février de Lomé

Un important cordon sécuritaire prend en ceinture le quartier administratif et passe au peigne fin, à la fouille, tout passant.
Les choses sont donc en place pour la tenue effective de ces discussions qui étaient il y a quelques heures, à une étape rumeur.

Reprise effective des discussions à Lomé
lLa Coalition des 14 partis politiques de l’opposition ce mercredi à l’hôtel 2 février de Lomé

Du côté de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, on peut noter la présence de Ouro-Dzikpa Tchatikpi, Jean Pierre Fabre, Professeur Wolou, Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO, Maître Tchasona Traoré, Théophile Adjamgba, les députés Jean KISSI et Sambrini TARGONE, Nador Awokou, Docteur Sama et Docteur James Amaglo.

Côté pouvoir, outre Faure Gnassingbé qui fait son entrée pour la première fois dans ce dialogue, on peut noter la présence de Gilbert BAWARA, Général de Brigade Yark Damehane, Boukpessi Payadowa, Victoire TOMEGAH DOGBE…

Quelques minutes après son entrée, Faure Gnassingbé s’est retiré de l’hôtel 2 février. Ce qui peut signifier qu’il ne participerait pas aux discussions. Il aurait juste accompagner son homologue guinéen.

A l’ouverture sans la présence du Chef de l’Etat togolais ,Faure Gnassingbé, le Président de la Guinée, Professeur Alpha Condé a prévenu les protagonistes de la crise togolaise que la CEDEAO ne sera pas complaisante dans la décision qu’elle soumettra aux parties après les échanges avec celles-ci de façon séparée.”La CEDEAO ne sera pas complaisante”, a prévenu le Professeur Alpha Condé avant d’ajouter que: “La CEDEAO n’est pas un syndicat des Chefs d’Etat…”.

En ce moment, c’est la délégation de la mouvance présidentielle qui échange avec les deux médiateurs entourés de certaines hautes personnalités de la CEDEAO dont le Général Francis Awagbè BEHANZIN, Commissaire de la CEDEAO au département affaire publique, paix et sécurité.

Suivra après le passage de la délégation de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition conduite par Jean-Pierre FABRE, Chef de file de l’Opposition démocratique.

Signalons que la médiation a annoncé la clôture des travaux sur 16 hr où un point sera fait à l’opinion à travers la presse.

Discours de Alpha Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.