lundi, juin 27, 2022

Retour de Gilchrist Olympio à Lomé, loin des ambiances folles et surchauffées des années 90 et 2000

Retour de Gilchrist Olympio à Lomé, loin des ambiances folles et surchauffées des années 90 et 2000
Dr Gilchrist Olympio

« L’Ablodé est immortel. Personne ne peut l’étouffer. Il renaît toujours de ses cendres car il est ancré dans les veines des Togolais… Nous devons travailler sans relâche pour l’essor de notre patrie », a lâché le fils de l’Ablodé.

Ceci n’est que l’un des premiers mots du chef de file de l’opposition togolaise, et président national de l’UFC (Union des Forces de Changement), Dr Gilchrist Olympio, à son retour au Togo, après plusieurs mois hors du pays. Il avait séjourné à Paris en France et à Accra au Ghana.

Selon les informations, l’homme d’État et Président du parti UFC a regagné Lomé dans l’après-midi du Jeudi 09 Juin 2022. Accueilli par ses proches et les ca dres de son parti à la frontière Togo Ghana de Kodjoviakopé, le Chef de File de l’Opposition, Dr Gilchrist Sylvanus Olympio, n’a pas manqué de manifester sa joie de retrouver la terre togolaise.

Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO a salué ses camarades de lutte pour l’enracinement de la démocratie et ses compatriotes dans un message en langue locale, filmé quelques minutes après son arrivée au pays.

En tout cas cet accueil semble être fait en catimini, et loin des ambiances folles et surchauffées des années 90 à 2000 où tout était fait par ses lieutenants en l’occurrence, Jean Pierre Fabre, Lawson Patrick et la population pour l’accueillir en grandes pompes en présence de plusieurs centaines de milliers de personnes. C’étaient les moments de gloire du fils du premier président du Togo indépendant et à l’époque, c’était Gnassingbé Eyadema qui était au pouvoir où tout lui était permis, les frontières fermées et certaines artères de la ville de Lomé bloquées juste pour une visite de show de 24 heures qu’il affectionnait beaucoup.

Tout le monde était acquis à sa cause et surtout que sous le même régime, il a fallu trépasser dans l’attentat meurtrier qui l’avait visé à Soudou. En tout cas, disons qu’il était une fois, « Gilchrist Olympio », l’opposant charismatique à Gnassingbé Eyadema. Beaucoup d’eau a coulé sous le pont et aujourd’hui, loin d’être cet homme politique in- fluent, il est aujourd’hui dans la posture d’un simple leader politique, que dis-je, d’un simple homme politique sans doute qui regagne sa terre natale sans tam bour ni trompette.

Tous ces moments de gloire sont conjugués au passé. Souhaitons-le tout de même bon retour et surtout une bonne santé et une longue vie. Puisque malgré tout ce sacrifice, rien n’a changé véritablement.

Le Togo reste toujours politiquement laid et têtu fatigué des frasques et bizarreries de ses hommes politiques où la lutte aujourd’hui, c’est plutôt entre opposants et non l’opposition contre le pouvoir qui régente ce pays depuis plus de 55 ans où la misère, la pauvreté et la souffrance ont pris le dessus.

Et cela ne dérange véritablement pas les gouvernants du moment. Lomé par endroits a commencé à redevenir la poubelle lacustre en ces moments de fortes pluies.

Source: L’Intelligent du 16 Juin 2022

- Advertisement -

Articles Du Dossier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Les derniers articles