Togo : 36 mois d’emprisonnement avec 12 mois de sursis pour Foly Satchivi

Togo : 36 mois d'emprisonnement avec 12 mois de sursis pour Foly Satchivi
Foly Satchivi

Par K. Monzonla, togo-online.net
Le procès du jeune étudiant, Foly Satchivi, président du Mouvement EN AUCUN CAS, président de la Ligue Togolaise du Droit des Étudiants a pris fin ce mercredi 16 janvier 2019 au tribunal de Lomé.

Selon le délibéré du juge, Foly Satchivi n’est pas coupable de rébellion, mais plutôt d’apologie et trouble aggravé à l’ordre public.

Et c’est sur cette accusation que le juge inflige une peine de 36 mois d’emprisonnement avec 12 mois de sursis à Foly Satchivi.

Aux yeux de l’opinion, le seul crime commis par Satchivi, c’est d’avoir ouvertement exprimé son rejet de la dictature des Gnassingbé, raison qui sous-tend la création du mouvement EN AUCUN CAS, mouvement à travers lequel il soutient la revendication ultime du peuple Togolais, Retour à la constitution de 1992.

Ce jugement vient après celui de Johnson Assiba, président du REJAAD.

Les deux condamnés sont sur la liste des otages personnels de Faure Gnassingbé, tout comme Messenth Kokodoko et Joseph Eza dont on ignore le sort.

Ainsi va la justice togolaise qui continue de dire la messe, avec l’Évangile selon Faure Gnassingbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.