29.1 C
Lomé
Tuesday, June 15, 2021

Togo : Amnesty international lance une pétition pour demander la libération de Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou

Les unes des journaux

Togo : Amnesty international lance une pétition pour demander la libération de Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou
Brigitte Kafui Adjamagbo

Togo. Demandez la liberation de Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou

Deux militants politiques, Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou (tous deux membres de la Dynamique Monseigneur Kpodrzo ou DMK, une coalition de partis d’opposition et d’organisations de la société civile du Togo), ont été arrêtés respectivement les 28 et 27 novembre, après que la DMK eut appelé à une manifestation pour protester contre les résultats de l’élection présidentielle de février 2020 et le harcèlement judiciaire à l’égard d’opposants au gouvernement. Agissez maintenant. Demandez la libération immédiate et sans condition de Brigitte et Gérard.

Brigitte Kafui Adjamagbo, 61 ans, est une activiste politique coordinatrice de la DMK et une militante des droits humains au Togo. Elle est est également coordonnatrice pour l’Afrique de l’Ouest au sein de l’organisation Women in Law and Development in Africa (WILDAF). Brigitte est juriste et une mère.

Gérard Yaovi Djossou, 48 ans, est un militant politique. Il est en charge des activités liées aux affaires sociales et aux droits humains au sein de la DMK. Gérard est également juriste et père de deux enfants.

Gérard a été arrêté le 27 novembre alors qu’il était au volant de sa voiture. L’un des gendarmes lui aurait asséné trois coups de poing. Gérard aurait été interrogé pendant dix heures dans les locaux du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), menotté et en l’absence de son avocat.

Le lendemain, le 28 novembre, Brigitte est allée au SCRIC pour rendre visite à Gérard. Elle a été raccompagnée chez elle par des éléments du SCRIC, qui ont fouillé son domicile et son véhicule et l’ont appréhendée.

Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou ont été inculpés de « groupement de malfaiteurs » et d’« atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».

Ils sont détenus uniquement en raison de leurs opinions politiques, et leur arrestation et leur détention visent à dissuader les membres de l’opposition et les voix dissidentes d’organiser librement des rassemblements pacifiques et de protester contre la réélection du Président Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat.

Joignez-vous à nos membres et sympathisant·e·s pour demander la libération immédiate et sans condition de Brigitte Kafui Adjamagbo et Gérard Yaovi Djossou.
Écrivez un courriel aux autorités togolaises pour exiger le respect de la liberté d’expression et de manifestation pacifique de toutes les personnes, y compris les opposants politiques.

https://www.amnesty.org/fr/get-involved/take-action/togo-demandez-la-liberation-de-brigitte-kafui-adjamagbo-et-gerard-yaovi-djossou/

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : La solution « magique » de la STT contre l’inflation et la hausse des prix des produits pétroliers

Ces derniers jours, les Togolais se plaignent de la cherté de la vie. Pour cause, les produits de première nécessité ont connu...

Covid-19 Togo : 4 nouvelles contaminations dans la préfecture d’Agoe

Hier, quatre nouveaux cas positifs ont été enregistrés dans la préfecture d’Agoe. C’est ce qu’indique le site officiel du gouvernement. Le même site...

Togo : Agbeyomé Kodjo va faire un voyage sans retour

Telle est la prophétie faite par Maranatha Mashia’h de l’église « clinique Immanuel Temple du Saint Esprit », récemment fermée au Togo. Même...

Que sont devenues Réckya Madougou et ses valises d’argent dont parlait Patrice Talon?

Par Samari Tchadjobo «Elle débarque avec des valises d’argent, des sponsors de chefs d’Etat des pays voisins, a indiqué Patrice Talon dans...

Togo : Curieux silence des associations de consommateurs

La vie chère s'accentue, intensifiant la souffrance des populations Togolaises qui tirent déjà le diable par la queue. La situation est plus...

LIBERTÉ POUR DJIMON ORÈ ET TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES DU RÉGIME GNASSINGBÉ

Par Ayayi Togoata APEDO-AMAHLa présence de prisonniers politiques dans les geôles du régime policier constitue un cinglant démenti à la fiction de...

Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure

"Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure", c’est le titre d’une tribune publiée sur Facebook par Gnimdéwa Atakpama,...

La faute aux quatre coups KO: que les crétins louangeurs sortent des bois!

Par Kodjo EpouQuelque chose, en nous, s'est brisé. Le Togolais est devenu indéfinissable, même méconnaissable. Son pays aussi l'est, et en pire,...
- Advertisement -
error: Content is protected !!