26 C
Lomé
Thursday, January 21, 2021

Togo : Chevauchement entre le code pénal et le code de la presse, ce piège qui vise les journalistes

Les unes des journaux

Togo : Chevauchement entre le code pénal et le code de la presse, ce piège qui vise les journalistes
Togo : Chevauchement entre le code pénal et le code de la presse, ce piège qui vise les journalistes

Faure Gnassingbé et ses amis jouent leurs balles de loin en faisant glisser sciemment des dispositions dans l’arsenal juridique du pays pour en profiter, lorsque l’occasion se présenterait, sachant bien que la gouvernance atypique dont ils font preuve le prédestine.

Il a fallu que Ferdinand Ayité soit de nouveau convoqué et que par des acrobaties, la même convocation soit révoquée par le SCRI qui l’a délivré pour se rendre compte de la supercherie et du marché de dupe qui s’anime en toute discrétion.

Les publications sur les réseaux dérangent les dirigeants du Togo. Ces dernières années, ils essuient les diatribes qui font le tour de la toile de par le monde. Ainsi, pour contraindre les citoyens et autres observateurs et ouvrir les portes des prisons à ceux qui ne partagent pas cette façon abracadabrante de gérer le pays et qui l’expriment librement à travers FaceBook, WhatsApp, Twitter, Instagram etc., des dispositions iniques avaient été glissé subtilement dans le nouveau code pénal. Aussi la loi sur le numérique en comporte, le tout pour empêcher et étouffer la liberté d’expression.

Ainsi, même les écrits des journalistes sur leurs différentes pages sur les réseaux sociaux relèvent du code pénal.
Selon Ferdinand Ayité qui estime avoir compris le piège, l’article insidieusement glissé dans le code pénal devient une menace pour les journalistes qui ne peuvent aucunement rester indifférents face aux faits têtus qui ne peuvent disparaitre du jour au lendemain.

Lorsque Carlos Komlanvi Ketohou a été enlevé nuitamment et trimbalé dans les locaux des antigangs et du SCRIC, certains observateurs avaient murmuré l’application d’une telle disposition surtout que la UNE du journal et l’information relative au vol de cuillères dorées a fait le tour du monde via le vol spécial « Air FaceBook, WhatsApp ». N’eut été la pression et les dénonciations diverses, le pénal serait totalement appliqué à carlos Ketokou et peut-être qu’il serait jeté en prison.

En attendant que, comme le souhaite Ferdinand Ayité, une clarification entre les fameuses dispositions glissées dans le code pénal pour supplanter le code de la presse soit actée, il convient d’attirer l’attention des journalistes à être beaucoup plu regardant et en faisant extrêmement attention à tout ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux.
A suivre…

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Après la presse, le SCRIC s’attaque aux syndicats

La situation qui prévaut au Togo démontre une descente à une vitesse vertigineuse dans la dictature de la pensée unique. Après l'opposition réduite au...

Tribunal de Première Instance de Lomé : Que se passe-t-il dans le dossier du Prophète Moungonga avec ses avocats ?

L’on se rappelle de l’affaire du prophète Maranatha Moungonga et sa femme tous deux détenus en 2014 dans les circonstances non conformes...

Donald Trump, point final!

Aujourd'hui, 20 janvier 2021, la gouvernance de Donal Trump de la plus grande puissance du monde prend fin. Joe Biden, à compter...

Togo – Élections régionales : Deuxième rencontre d’échanges pouvoir et opposition

Sur invitation du ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpéssi, les partis politiques de l’opposition...

Démarrage satisfaisant de la grève du Syndicat des Enseignants du Togo

Dans un communiqué rendu public datant du lundi 18 janvier 2021, le Syndicat des Enseignants du Togo (SET) avait annoncé une grève...

Togo : Problème d’identification du corps sans vie repêché dans le 4ème lac

Dans la matinée du dimanche 17 janvier 2021, le corps sans vie d'une dame de la trentaine, de taille moyenne, vêtue d'un...

Togo : Mgr Kpodzro à « son fils » Nicodèm Barrigah-Bénissan

Mon cher fils Nicodème Anani BARRIGAH-BENISSAN,« Prends garde de ne pas te mettre au service du mensonge. » (JEAN, 1re lettre 5 –...

CHAN 2020: Le Maroc bat le Togo (1-0)

CHAN 2020 - La sélection marocaine s’est imposée face aux Éperviers, ce lundi 18 janvier, dans le premier match du groupe C...
- Advertisement -
error: Content is protected !!