27.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Togo: Christian Spieker à Faure Gnassingbé

Les unes des journaux

Togo: Christian Spieker à Faure Gnassingbé
Dr Christian Spieker

Si le régime en place, ou du moins ceux qui entourent le président Faure Gnassingbé considéraient aussi les points de vue des autres Togolais qui ne sont pas d´UNIR ou d´aucun parti politique mais qui veulent du bien pour le pays, peut-être que la situation que nous vivons aujourd´hui ne serait pas vécue car ne serait pas arrivée. On aurait pu l´éviter par prévoyance ou prévision. C´est le manque de prévision à la tête du pays ou tout simplement de manque de considération aux autres Togolais qui donnent aussi leurs points de vue, qui rend la situation de plus en plus difficile au Togo et au régime. « Ce sont les idées qui construisent un pays et non la force de répression ». Je vous explique ceci :

En mars 2015, un mois avant les élections présidentielles d’avril 2015, la tension se profilait déjà au Togo autour de la limitation de mandat et les professeurs même de l´Université de Lomé, chacun de son côté, argumentait pour défendre la rétroactivité ou la non-rétroactivité de la loi selon qu´on est de l´opposition ou proche du régime en place. Vous-mêmes, vous connaissez qui sont ceux-là.

Soucieux, j´ai pris la plume et j´ai adressé un courrier de 4 pages au Président de la république, Faure Gnassingbé depuis l´Allemagne par une lettre recommandée avec accusé de réception alors que je ne le connaissais même pas si ce n´est à la télé. L´accusé de réception m´est revenu en l´Allemagne et signé d´un certain DJERI le 18 mars 2015 pour la réception du courrier, ce qui montre que ce courrier est bel et bien arrivé à la Présidence le 18 mars 2015. (J´ai toujours gardé ce récépissé comme preuve). Est-il remis au Président de la république qui est le destinataire ou pas, ça, je ne peux pas le savoir car je ne connais pas les méthodes de la maison alors même que dans le courrier, j´ai mis aussi un livre de moi-même que j´ai publié en 2013 sur la crise de l´euro dont le titre est : « L´Allemagne doit-elle éternellement payer pour ses voisins ? » Un jour j´aurai l´occasion de lui poser la question.

Dans ce courrier sous forme des suggestions de réformes au Président de la république dont vous allez voir l´intégralité intacte, je l´ai poliment conseillé de ne pas tarder avant de s´adresser aux Togolais pour annoncer des réformes à faire pour calmer les tensions dans le pays au cas où il gagnait les élections. Cela lui permettra de retrouver la confiance des Togolais et désamorcer la crise qui se profilait déjà en 2015 . Ce courrier n´est pas pris en considération. Je n´ai même pas de réponse.

Avec cette méthode très polie de m´adresser à lui, je croyais que cela pourrait l´amener à agir pour les réformes. Au lendemain de la proclamation de ces résultats de 2015 lui donnant gagnant, aucune allocution n´a été adressée par le chef de l´Etat aux Togolais pour annoncer des réformes, même petites réformes, alors que les tensions étaient déjà prévisibles dans le pays sur la limitation de mandat avant les élections présidentielles de 2015. La suite est connue. En août 2017, deux ans après, le grand Tikpi Atchadam est venu surprendre tout le monde, aussi bien l´opposition que le régime par son talent mobilisateur et d´orateur. Jusque là personne ne le connaissait. Je ne le connaissais pas aussi.

Déjà en juillet 2017 en Allemagne, j´ai suggéré à deux amis Togolais dans la même ville de résidence que moi, en leur disant que la diaspora en Allemagne doit cesser d´envoyer de l´argent aux partis politiques au Togo et chercher à créer son propre parti politique ou mouvement qui va la représenter aux élections en changeant des stratégies de lutte car ces leaders politiques ne peuvent jamais amener le changement au peuple. Ce qui les intéresse, c´est l´argent de la diaspora. D´ailleurs ils ne souhaitent jamais voir la diaspora sur la scène politique au Togo. C´est pourquoi en 2019 je suis parti annoncer ma candidature aux élections présidentielles de 22 février 2020 sans que même les compatriotes de la diaspora ne sachent ici en Allemagne. Aujourd´hui où en sommes-nous pour cette lutte avec les partis politiques en place au Togo? L´argent qu´on envoie aux partis politiques au Togo, où sont les résultats ? Analysez vous-mêmes. Mais avant même la réflexion sur ce point, je vous livre l´intégralité et le titre exact de ce courrier de 2015 que j´ai envoyé à Faure Gnassingbé en tant que Togolais qui veut du bien pour le pays en lui suggérant poliment par ce courrier de faire des réformes institutionnelles pour éviter les tensions et crises politiques, s´il gagnait. Voilà le courrier intact et le titre, en 4 pages dans les termes très polis pour amener le président à changer le système politique au Togo en 2015 :

Suggestion de Modèle de Société pour la Performance Economique et Démocratique au Togo

Un modèle constitutionnel calqué sur le régime parlementaire allemand pour le Togo me paraît très recommandable. Notre modèle politique actuel au Togo (système du régime semi-présidentiel) calqué sur le système français n´est pas adapté pour notre pays au vu de l´histoire, d´où les tensions et les divisions de tous les temps dans le pays. Les hommes qui gouvernent sont bons mais c´est le système politique semi-présidentiel à la française qui n´est pas adapté au Togo, compte tenu de notre histoire. C´est pour cela que j´aimerais vous faire parvenir humblement ma part de réflexions en tant que Juriste de formation, en ce moment où le sujet est à l´étude par un groupe de réflexions au Togo, composé de juristes, historiens, sociologues etc.. que vous avez fait constituer en vue de se pencher sur le sujet pour trouver un système fiable et efficace une fois pour de bon, pour un Togo fort et uni que vous souhaitez construire comme le témoigne même le nom de votre nouveau parti UNIR.

En proposant le système parlementaire pour des réformes institutionnelles et constitutionnelles, j´ai des arguments juridiques et historiques qui militent en sa faveur. Je tire cette conclusion à base d´une analyse économique du système allemand qui fait sa puissance et sa force, tout en regardant aussi notre propre histoire au Togo.

Posons-nous une question toute simple: L´Allemagne a connu deux grandes guerres mondiales. Le pays a été complètement détruit par les alliés à deux reprises et mis à terre (France, Grande-Bretagne, Russie et Etats-Unis). Mais l´Allemagne reste encore aujourd´hui la première puissance économique de l´Europe et ses institutions sont viables et efficaces car les partis politiques s´entendent toujours bien pour diriger le pays. Cela montre que le système juridique, politique et économique actuel de l´Allemagne est très efficace et il est conseillé aujourd´hui de l´emprunter à notre système juridique, politique et économique au Togo qui pourrait devenir un jour dans un avenir proche, un pays fort dans la sous-région. Leur système foncier est également très efficace et il n´y a jamais de double vente comme au Togo. Or, notre système foncier sur les ventes immobilières sur ce point aussi est calqué sur le système français. Donc on peut voir ce qui marche en Allemagne et les transposer à notre système au Togo et ne pas toujours se focaliser sur le système français qui ne marche pas forcément au Togo. On ne doit pas oublier non plus qu´on est d´abord colonisé aussi par les Allemands et il est de notre intérêt de regarder aussi ce qui marche chez eux pour construire un État économiquement fort au Togo. Les Allemands aiment le travail. Ils sont honnêtes, sincères et efficaces. Leurs constructions et travaux sont fiables et très réputés dans le monde. Ils peuvent nous accompagner dans cette nouvelle voie de construction. Cette culture devrait nous inspirer au Togo. C´est au regard de l´histoire de notre pays et ensuite de l´expérience personnelle vécue sur place en Allemagne, un pays économiquement puissant qui sert de modèle en Europe, que je me permets avec beaucoup d´égard et de respect pour vous, en tant que Chef de l´Etat pour vous soumettre ces propositions de « modèle de société allemande » pour les années à venir au cours de votre prochain mandat présidentiel car elles vous redonneront encore plus de popularité dans le pays et plus de chance dans les réformes. Mais des réformes de telle ampleur (en régime parlementaire) que je suggère ici, ne peuvent pas se résumer par un simple vote à l´Assemblée nationale au Togo. Cela ne pourra jamais aboutir. Seul vous-même pouvez prendre la situation en main pour débloquer la situation actuelle au Togo avec une grande habileté. Veuillez ne pas écouter les conseils des gens car les conseils politiques et juridiques ne sont toujours pas évidents et vous induiront en erreur. Sauf si la personne est objective, pertinente et efficace dans ses analyses. Faites seulement ce que vous-même vous jugez bon pour le pays et la population car vous-même, vous êtes quelqu´un de très bon. Permettez-moi de présenter un peu l´histoire du Togo ici à titre introductif et de façon objective pour étayer les raisons qui militent en faveur du changement de ce système semi-présidentiel en système parlementaire calqué sur le système allemand avec un Chancelier à la tête du pays au Togo les prochaines années car le régime semi-présidentiel n´est pas adapté à notre histoire. Il pose de problèmes de limitation de mandat, ce qui n´est pas le cas avec le système parlementaire. C´est à peu près comme en Grande-Bretagne mais si je ne donne pas l´exemple de la Grande-Bretagne, c´est parce qu´elle est une royauté alors que l´Allemagne est une République et le Togo aussi une République. Le régime parlementaire est partout en Europe : c´est le cas aussi en Italie, en Grèce, au Portugal, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Suède, etc. Seule la France fait l´exception dans la démocratie européenne avec son régime semi-présidentiel. Or, ce système semi-présidentiel à la française pose de problème en Afrique. Certes, on est colonisé par la France mais on n´est pas obligé de copier intégralement ce qui se fait en France. Nous sommes un pays indépendant et le Togo est libre de choisir le système politique qui lui convient pour son développement et le bien-être de sa population et je pense que c´est le modèle politique allemand qui convient à notre politique au Togo.

Pour en venir à mon analyse et expertise en tant que Juriste, je dirais qu´au regard de notre histoire, tout le monde sait que dans un temps bref au Togo, les Allemands avaient beaucoup de projets pour le Togo quand ils avaient colonisé le pays en raison de sa situation géographique au bord de l´océan atlantique et un pays uni et pacifique dès le départ, du Nord au Sud, d´où la « Colonie Modèle » (Musterkolonie) qu´ils l´avaient baptisé. C´était un petit pays mais un pays qui avait beaucoup d´avenir de par même des projets d´infrastructures et d´économie que l´Allemagne y projetait. Malheureusement, les Allemands n´avaient pas duré au Togo ( de 1884 à 1914) à cause de la première guerre mondiale et sont contraints de partir car ils avaient perdu la guerre face aux forces alliées anglaise et française au Togo.

Tout le monde connaît aussi les conséquences qui en résultaient : le pays était divisé en deux parties par la France et l´Angleterre, devenant ainsi une bande de terre. Les familles se sont retrouvées de part et d´autre du côté Togo britannique et du côté Togo français après cette division du pays sans aucune considération pour le peuple togolais mais seulement dans l´intérêt des colonisateurs français et anglais. C´était un grand choc pour le peuple togolais, impuissant face à cette situation. Lors du traité de Versailles de 1919 en France pour la paix après la première guerre mondiale, l´Allemagne a été dépossédée de ses colonies en Afrique et malheureusement du Togoland aussi comme on appelait notre pays à l´époque allemande. C´est depuis là que le Togo a commencé par souffrir après le départ des Allemands.

Les conséquences de la première guerre mondiale ont été tragiques pour le Togo. Comme il en est toujours le cas en matière de guerre, les vainqueurs imposent toujours les décisions qui les arrangent et dans leurs propres intérêts mais jamais dans ceux des populations concernées. C´est ce qui s´est passé au Togo quand l´Allemagne a perdu la guerre en 1914. Ainsi la France a fait disparaître très rapidement tous les symboles allemands et ce qui représente leur culture telle que le nom des rues baptisées en allemand et avait interdit la langue allemande aux autochtones togolais. La France a failli même rattacher le Togo français au Dahomey comme avaient fait les Anglais du Togo britannique. Si les Français avaient réussi ce processus de rattachement au Dahomey, le Togo n´existerait plus aujourd´hui. Il serait assommé par le Ghana et le Bénin d´aujourd´hui. Comme les Français n´avaient pas pu réussir cela face à la réticence du peuple togolais uni contre ce rattachement au Dahomey, leur système consistait dorénavant à diviser la population pour bien régner, semer la zizanie au sein même des Ethnies, retourner les uns contre les autres. La France n´a pas fait du bien au Togo. C´est un mauvais héritage colonial. Au moment même où Sylvanus Olympio, lui, luttait pour ramener le Togo britannique à notre territoire pour en faire un seul pays comme au temps des Allemands (Togoland), la France, elle, soutenait Nicolas Grunitzky en créant un autre parti progressiste pour maintenir la division afin de rapprocher le Togo français à la France. C´est la genèse même de la division de notre pays contre le parti de Sylvanus Olympio qui prônait l´Unité et envisageait de reprendre le Togo britannique pour unir les familles retrouvées dans Togo britannique. Or, la France faisait tout cela dans son seul intérêt et en aucun cas dans l´intérêt du peuple togolais. Au sein même des chefs traditionnels et autochtones du pays avant même l´indépendance, il y avait déjà des divisions Nord-Sud au Togo et tout cela est dû à la France car la France soutenait Nicolas Grunitzky contre Sylvanus Olympio alors même qu´ils étaient des beaux-frères puisque l´un a épousé la sœur de l´autre. Dans la tradition africaine, ce serait normalement une seule famille mais la France a réussi à les diviser dans son seul intérêt et non pas dans les intérêts du Togo. Malgré ce soutien de la France à Nicolas Grunitzky en faveur de la division au sein du pays, Sylvanus Olympio avait gagné aux élections car les Togolais aspiraient à l´unité du Pays. Mais en fin de compte, la France est parvenue à son dessein de division dans son seul intérêt en tant que colonisatrice. C´est cette division héritée, qui perdure jusqu´aujourd´hui au Togo alors que cela n´existait pas au temps des Allemands au Togo jusqu´en 1914. C´est au regard de notre histoire qu´il fallait maintenant panser cette plaie et réussir à unir le pays. Le Togo a trop souffert sous la France. Par analyse, quand vous avez créé un autre parti en lui donnant le nom Unir (Union pour la République) on sent que vous avez l´intention d´unir les fils du pays et les réconcilier afin de finir avec la division Nord-Sud héritée du système français. C´était une très bonne idée et votre réflexion est très bonne. C´est pour cela que je vous envoie mes points de vue de juriste pour vous soutenir et appuyer dans cette voie de réflexions en proposant selon mes analyses, le régime parlementaire pour les réformes qui sont à l´étude par votre groupe de réflexions au Togo, car c´est un système politique très efficace qui permet à la force économique aussi.

D´ailleurs, les réalisations et constructions que les Allemands ont pu faire dans le laps du temps au Togo ont survécu après leur départ car ces réalisations ont été indestructibles en raison de leur solidité et fiabilité. C´est à travers ces choses qu´on a pu connaître les Allemands et leur efficacité dans le travail. Malheureusement, ils sont repartis avec leur culture, leur système juridique, politique et économique car ces choses ne pourraient pas survivre à la guerre de 1914, d´ailleurs la France ne leur laisserait aucune chance de survivre au côté de leur système au Togo. C´est pourquoi on a méconnu à notre temps, le système juridique, politique et économique allemande. J´informe ici que j´ai fait mes études en France jusqu´au doctorat dans le domaine du droit notarial, du droit de la construction, du droit de l´urbanisme et du droit immobilier puisque j´ai une Maîtrise en droit notarial, un Master en droit notarial, un Master droit immobilier et un doctorat en droit privé. Mais, résidant en Allemagne avec une femme allemande, j´ai pu m´intégrer dans la société allemande et dans leur culture. C´est pour cela même que je porte le nom de mariage SPIEKER puisqu´en Allemagne le mari peut porter le nom de sa femme comme la femme peut porter le nom de son mari. C´est un système d´égalité entre femme et homme en Allemagne. J´aime bien la culture allemande. Si je vous envoie ce courrier avec des réflexions juridiques pour vous aider dans les réformes de système politique, c´est parce que je constate actuellement qu´il y a un grand tiraillement au Togo sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles. Le point du problème, c´est la rétroactivité ou la non-rétroactivité. Il y a des radicaux et des modérés au sein de l´opposition mais c´est mieux la modération car elle conduit au compromis et au consensus. Mais, seul le régime parlementaire est recommandable pour trancher face à ce blocage actuel. C´est un conseil de juriste que je vous donne humblement en faveur de ce système. Vous êtes jeune et je vous aime bien. Cela m´étonne que vous soyez entouré de juristes éminents mais personne d´entre eux n´a pu faire proposer une telle solution pour faire débloquer la situation. C´est le système parlementaire à l´allemande qui convient actuellement au Togo comme en Allemagne. Il faut finir avec le système politique à la française car cela pose de problèmes de la limitation de mandat. Or avec le système parlementaire, la limitation de mandat n´existe plus. C´est tout le secret de ce nouveau système parlementaire que je propose pour les réformes. Après ces élections présidentielles du 15 avril 2015, si vous gagnez, il serait mieux de ne pas tarder pour annoncer une telle grande réforme. « Ce n´est qu´un conseil de Juriste afin d´apaiser les esprits ». Il est habilement conseillé pour débloquer la situation et calmer les esprits. Le régime parlementaire avec un chancelier comme en Allemagne a beaucoup plus d´atout politique. Au lieu de faire des élections pour élire le président, on fait des élections législatives pour élire les députés et choisir le Chancelier. Ce sont les partis qui font campagne pour avoir leur chef du parti devenir chancelier car c´est le chef du parti majoritaire qui devient automatiquement Premier ministre. Le système est un peu techniquement complexe mais très efficace. Le jour des élections, on vote pour les députés et en même temps pour les partis représentés par leur chef du parti. C´est un seul vote mais on coche deux fois sur un long bulletin avec le nom des députés candidats et les partis. Au moment des campagnes électorales, cela se passe comme si c´était dans le régime semi-présidentiel mais il y a d´une part les affiches de campagne des chefs des partis qui voudraient devenir le chancelier ou chancelière et en même temps les affiches de campagne pour les députés de chaque parti au Bundestag. C´est la seule différence. Même en Allemagne en temps de coalition, les partis arrivent à gouverner ensemble sans problème, ce qui n´est pas le cas avec le système en France même au Togo les partis se déchirent. Seule la faisabilité du système parlementaire au Togo peut donner d´espoir. Ce serait une grande nouveauté de démocratie pouvant vous donner un grand prestige au Togo. Celui qui deviendra chancelier va exercer les mêmes fonctions du Président de la République sans aucun changement. Ce serait exactement comme ici en Allemagne. Le chancelier aura tous les pouvoirs et honneurs d´un président de la République. Au même moment, les députés qui seront majoritaires vont procéder aussi à la nomination d´une personne à la fonction honorifique du président de la République mais qui n´aura aucun pouvoir. C´est exactement comme ici encore en Allemagne où on a un président qui représente le pays avec un mandat honorifique mais qui ne fait pas la politique. Il représente seulement le pays. Le pouvoir politique appartient à la Chancelière. Bref, le système politique parlementaire va vous donner plus de chance car étant le chef de votre parti UNIR, si votre parti gagne à chaque élection, aux élections, vous reviendrez automatiquement Chancelier togolais comme en Allemagne et autant de fois que vous pouvez sans aucune limitation de mandat, pourvu que votre parti gagne aux élections législatives prochaines en 2020 si ce système législatif est mis en place. Dans ce cas aussi, ce mandat peut-être réduit à 4 ans au lieu de 5 ans. C´est quelque de chose de créatif et inventif et vous serez très apprécié au Togo. Au-delà de cette proposition, vous pouvez aussi réformer les régions en renforçant la décentralisation. On peut instaurer un système dans les 5 régions (Maritime, Plateaux, Centrale, de la Kara et des savanes) dans lesquelles des élections régionales seront organisées pour élire à leur tête, un président de région à la place des préfets comme en France ou en Allemagne. Cela leur conférera un peu d´autonomie pour gérer les régions. Si vous arrivez à proposer un tel changement de grande ampleur inattendue et pouvoir aussi les annoncer très rapidement sans tarder après les élections du 15 avril 2015, vous arriverez à débloquer très facilement la situation. Vous serez encore plus populaire dans le pays. En tant que Juriste de formation, je connais parfaitement le système politique allemand. Je peux vous conseiller dans le processus de ces réformes si vous me faites appel en tant que Juriste togolais. Ce système parlementaire sera aussi très efficace pour le développement économique et la démocratie au Togo. En plus, vous allez aussi gagner de popularité au sein de la population au Togo et en Europe au sein de l´Union européenne surtout en Allemagne.

Le système allemand est bon en tout pour le développement. Ce système a fait ses preuves ici en Allemagne: L´Allemagne est forte en tout : formation des jeunes, emploi, économie, performance industrielle et éducative, formation de grands ingénieurs, des entreprises, On a beaucoup à gagner si nous changeons de système. Les Allemands sont prêts à nous aider si vous sollicitez leur savoir-faire.

Ce n´est qu´une suggestion en tant que Juriste et en même temps Togolais d´origine que je vous suggère ces réflexions pour vous donner des nouvelles pistes après les élections afin que vous puissiez donner de nouvel élan à votre nouveau mandat. Après les élections, vous pouvez même bâtir ce nouveau mandat « un mandat de grandes réformes » pour un gain de popularité dans tout le pays car seules ces annonces de réformes inattendues en régime parlementaire et bien argumentées avec des effets positifs me semblent stratégiquement, juridiquement, démocratiquement et économiquement possibles. Avec le système parlementaire, tout est possible. Vous pouvez vous présenter autant que vous voulez dans l´avenir puisque c´est le chef du parti qui devient automatiquement le Chancelier, pourvu que votre parti gagne aux élections législatives et que vous demeurez chef de votre parti UNIR. C´est ce conseil en tant que Juriste que je vous donne pour vous aider à débloquer la situation. Je suis certain que cette stratégie vous permettra de retrouver la confiance totale des Togolais. Je vous aime et aussi le Togo

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!