29 C
Lomé
Wednesday, February 24, 2021

Togo – Communiqué de presse : L’ARCEP met en demeure Togo Cellulaire pour dysfonctionnements des services de transaction T-Money

Les unes des journaux

Togo - Communiqué de presse : L’ARCEP met en demeure Togo Cellulaire pour dysfonctionnements des services de transaction T-Money
Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP)

L’ARCEP met en demeure la société Togo Cellulaire pour dysfonctionnements graves et continus des services de transaction mobile T-Money

LOME, Togo, le 9 décembre 2020

Par décision n°2020-006/ARCEP/CD/20 en date du 8 décembre 2020, le Comité de direction de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), soucieux de veiller à la défense et à la protection des droits des consommateurs, a mis en demeure la société Togo Cellulaire pour dysfonctionnements graves et continus des services de transaction mobile T-Money, et défaut d’information, en violation des clauses de son cahier de charges. Cette décision lui a été notifiée le 8 décembre 2020 et rendue publique ce jour.

En effet, aux termes de l’article 27.1 de son cahier de charges, l’opérateur Togo Cellulaire a l’obligation d’assurer la disponibilité permanente, continue et régulière des services autorisés et l’adaptation permanente des moyens qu’il met en œuvre. Sur l’obligation d’information, l’article 37.4 stipule qu’en cas de perturbation ou d’interruption dans la fourniture des services d’une durée de plus de deux heures, l’opérateur doit en informer ses clients sur la nature du problème et le délai approximatif dans lequel le service sera rétabli.

La mise en demeure fait suite à la décision d’ouverture de la procédure de sanction du 23 novembre 2020 et à la phase d’instruction au cours de laquelle l’opérateur Togo Cellulaire a été auditionné le 1er décembre 2020. Jugeant que les arguments fournis par Togo Cellulaire sont non convaincants et non conformes au cadre règlementaire, le Comité de direction de l’ARCEP a, au vu des désagréments causés sur le quotidien des utilisateurs, pris la décision de mettre Togo Cellulaire en demeure pour dysfonctionnements graves et continus des services de transaction mobile T-Money, à l’effet d’exiger à Togo Cellulaire de :

résoudre totalement et définitivement, dans un délai de huit (08) jours, tous les dysfonctionnements que connait la fourniture des services T-Money ;
informer, dans un délai de quarante-huit (48) heures, tous les utilisateurs des services T-Money, sur les dysfonctionnements et désagréments et le délai dans lequel ceux-ci allaient être subis ;
fournir, dans un délai de huit (8) jours, les explications sur les raisons pour lesquelles, malgré la mise en demeure dont il fait déjà l’objet dans une autre procédure de sanction, il s’est à nouveau abstenu d’informer non seulement l’Autorité de régulation, mais aussi les usagers sur la survenue des désagréments, leur nature et le délai dans lequel ceux-ci seront encore subis.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Vers le renforcement des restrictions à la liberté syndicale ?

Le gouvernement n’en finit pas du tout avec son projet de relire toutes les lois qui se rattachent aux libertés notamment de...

Togo : Communiqué sanctionnant le conseil des ministres du 24 Février 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour à la Présidence de la République sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure...

Togo – Un an après la présidentielle : LES RAVAGES DU MENSONGE EN POLITIQUE

C'est un constat: le Togo a fait un sérieux bon démocratique en arrière après la présidentielle du 22 février 2020. Et pour cause, en...

Togo – 22 Février 2020/2021 : Exigence de vérité des urnes pour que cesse l’illégitimité du pouvoir

Déclaration de Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Enseignant-chercheur, Monzolouwe ATCHOLI KAO, Président de l'Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), Raphaël KPANDE-ADZARE,...

«Pendant que l’État de droit sombre en Afrique, la France regarde ailleurs»

Un an jour pour jour après l'élection présidentielle au Togo, trois figures majeures de l’opposition congolaise, guinéenne, togolaise et un député français...

Une Féconde Colère Togolaise

Par Pierre S. AdjétéLes citoyens du Togo ne sont pas des chevaux de fiacre qui attendent patiemment Faure Gnassingbé, pour qu’un jour...

La colonisation du Bénin par la dictature togolaise n´aura pas lieu

Par Samari Tchadjobo«...Sa candidature pose un problème de conflit de souveraineté. Sa candidature pose un problème d´insécurité politique…»Voilà un extrait des propos...

23 FEVRIER 2020 – 23 FEVRIER 2021 : QUELLES ISSUES POUR UNE ANNEE VECUE DANS UNE SITUATION ATYPIQUE ?

UNE SITUATION ATYPIQUE… Le 23 février 2020, la CENI annonçait la victoire avec plus de 70% des suffrages exprimés de Faure E. GNASSINGBE...
- Advertisement -
error: Content is protected !!