Togo : Damehame Yark attrape les menus frétins et protège les porteurs des armes VIP

Togo : Damehame Yark attrape les menus frétins et protège les porteurs des armes VIP
Général Damehame Yark, ministre de la Sécurité

Par Marcelle Apévi, togo-online.net

Jeudi dernier, le Général Damehame Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile, a présenté le bilan d’une opération dite de prévention. Cette opération qui a été conduite dans la préfecture d’Agoè-Nyiévé aurait permis, selon le ministre, aux forces de défense et de sécurité de saisir une importante quantité d’armes, de produits stupéfiants. Au cours de l’opération, environ 86 personnes ont été interpellées dans les quartiers champ de tir, Bernard Kopé, Agoè-Zongo, Togblécopé, Alinka, Fidikpoui et Démakpoé à Agoè-Nyéve plus précisément.

Cette opération aurait également permis, à en croire le Général Damehame Yark, de saisir 171 motos et une quantité importante de drogue.

Les personnes interpellées sont au fichier central de la gendarmerie nationale pour identification et enquête approfondie. Elles seront ensuite présentées au procureur de la République pour répondre de leurs actes, indique le ministre dans sa note.

Le Général Damehane Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile amuse ainsi la galerie avec ce bilan à couper le souffle. Mener une opération pour confisquer les fusils de chasse de fabrication artisanale de pauvres paysans et laisser libre dans la nature les porteurs d’armes VIP, et se mettre à le crier sur tous les toits comme si on venait de remporter une médaille aux jeux olympiques, c’est se moquer du peuple togolais qui se retrouve pris en sandwich entre ces porteurs d’armes VIP et les Force Armées Togolaises qui les abattent comme un gibier.

D’ailleurs, les coupe-coupes et autres objets exhibés comme corps de délit suscite des rires moqueurs des populations qui se demandent l’opportunité même de la communication autour d’une telle opération qui n’inquiète pas les braqueurs professionnels dont la promotion est faite par Yark et ses amis.

Ainsi va le Togo, avec cette insécurité qui se développe dans la complicité totale de ces personnalités qui, tapis dans l’ombre, abusent des populations, confisquent des millions que les enquêtes ne retrouvent jamais.

Du braquage de l’aéroport aux récentes scènes de braquage au grand-marché de Lomé et à Bè, les enquêtes ouvertes par Yark n’ont pas rien donné . C’est malheureux de constater que seuls les pauvres paysans sont pris par les filets de Yark et compagnies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.