28 C
Lomé
Sunday, January 24, 2021

Togo : Des hommes en civil enlèvent un opposant

Les unes des journaux

Togo : Des hommes en civil enlèvent un opposant
Djossou Gérard, membre de la DMK chargé des Questions sociales et des Droits de l’homme

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
« Cet après-midi du 27 novembre 2020 la DMK a, à sa demande, été reçue par le G5 composé des Ambassadeurs d’Allemagne, des États Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne et du coordonnateur des Agences du Système des Nations Unies au Togo. Alors qu’il retournait à son domicile après cette rencontre aux alentours de 18 heures, monsieur Djossou Gérard, membre de la DMK chargé des Questions sociales et des Droits de l’homme, a été enlevé au feu rouge du carrefour Sunu bank, ancienne Banque populaire d’épargne et de crédit, par cinq individus en civil ; ils l’ont molesté et réussi à prendre le contrôle de sa voiture pour le conduire vers une destination inconnue ».

C’est en ces termes que madame Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) décrit dans un communiqué le kidnapping du sieur Djossou. Aussi a-t-elle tweeté très tôt présentant une scène hollywoodienne qui s’est déroulée vers 18h30, heure de Lomé, heure de pointe où sur « 1 grand boulevard de Lomé, des gendarmes/policiers en civil (1 policier réglant la circulation les approcha, rebroussa chemin après échange avec eux), ont enlevé l’opposant Gérard Djossou, membre de la DMK qui soutient la vérité des urnes au Togo ».

Un autre membre de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), l’ancien député Targone Sambiri, président des Démocrates Socialistes Africains (DSA), témoin oculaire de ce kidnapping, raconte dans un message audio sur les réseaux sociaux la manière dont ces hommes en civil, ont roué de coup l’opposant Gérard Djossou avant de s’emparer de son véhicule.

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) dit condamner fermement cet enlèvement incompréhensible digne d’une mafia, qui est une violation grave de droits humains. Elle s’insurge contre le harcèlement dont les membres de la DMK sont l’objet, et exige la libération sans délai de monsieur Gérard Djossou. Elle affirme ouvertement tenir les autorités gouvernementales responsables de ce qui pourrait arriver à M. Djossou et rasure qu’elle ne renoncera jamais à la lutte pour l’alternance pacifique actée par le peuple togolais le 22 février 2020, puis demande aux populations togolaises de rester mobilisées jusqu’à la victoire finale.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CITE AU QUOTIDIEN : SILENCE ET PAROLE, QUEL PESANT D’OR ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUE« Comme des pommes en or dans des ornements d’argent, ainsi est une parole dite au...

Fenêtre sur l’Afrique du 23 Janvier 2021

Côte-D'Ivoire : Après le boycott de l'élection présidentielle, les législatives sont elles un piège tendu à l'opposition? Togo : Arrestations des membres d'un...

Nathaniel Olympio appelle Victoire Dogbé à parler du pétrole offshore du Togo

L'information a beau été classée secret d'Etat mais elle a fini par être exposée au grand jour par la chaîne de télévision...

Synergie-Togo dénonce l’arrestation de syndicalistes et les entraves aux libertés au Togo

Ce 20 janvier 2021, des gendarmes togolais ont procédé à l’arrestation manu militari de plusieurs responsables du Syndicat des Enseignants du Togo...

CHAN 2020 : Victoire des Eperviers du Togo face a l’Ouganda (2-1)

Battu lors de sa sortie dans ce CHAN 2020 face au Maroc (1-0), le Togo a battu l’Ouganda (2-1) ce vendredi à...

Togo : L’ARCEP édicte les nouveaux principes tarifaires applicables aux services des communications électroniques

Communiqué de presse LOME, Togo, le 22 janvier 2021 L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), se fondant sur les prérogatives...

Faure Gnassingbé interpellé pour tous ces prisonniers politiques torturés, oubliés et sacrifiés pour son maintien au pouvoir

Par Samari Tchadjobo«La terreur n´assied pas l´autorité sur une base solide; le meilleur moyen d´assurer la paix dans un pays repose plutôt...

Togo : 335 morts sur les routes au second trimestre 2020

Le second semestre de l’année 2020 aura été plus meurtrier que le premier sur les routes togolaises. C’est ce qu’il ressort du...
- Advertisement -
error: Content is protected !!