31 C
Lomé
Wednesday, May 12, 2021

Togo : Djimon Oré, le nouveau prisonnier politique de Faure Gnassingbé

Les unes des journaux

Togo : Djimon Oré, le nouveau prisonnier politique de Faure Gnassingbé
Djimon Oré

Djimon Oré est entre les mains de la soldatesque de Faure Gnassingbé depuis le 29 avril 2021. Des éléments de la gendarmerie en tenue bigarrée à bord de deux jeeps ont fait irruption dans la résidence de l’ancien ministre de la Communication et Président national du parti politique Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), coordinateur du Creuset National pour la Transition (CNT) le jeudi 29 avril 2021 dans l’après-midi. Ils ont pris soin de passer au peigne fin la maison de l’ancien député avant de le demander de les accompagner. Chose faite, ils reviendront plus tard fouiller la chambre à coucher de Djimon Oré et emporter selon nos informations, une manette dont on ignore le contenu. Il faut préciser que toutes ces tracasseries réservées à l’ancien ministre ont été faites en présence de sa femme et ses enfants.

Que reproche-t-on exactement au natif de Camina, localité dénommée sixième contient dans l’Est-Mono ?

Selon des éléments rapportés par le site Gapola.net, Djimon Oré serait accusé d’atteinte à l’honneur, de tentative de troubles aggravés à l’ordre publique et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique. Tout se rattacherait à une interview téléphonique accordée par l’homme à une radio locale dans le cadre de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo.

Il y a dressé un bilan assez négatif « en termes de sang versés, en termes de compatriotes assassinés par la FrançAfrique à travers le régime barbare, le régime de l’oligarchie militaro-clanique des Gnassingbé » Propos de Djimon Oré.
« Le bilan c’est que le nombre d’assassinés au Togo dépasse de loin le nombre de ceux qui sont tombés au Rwanda et on parle de génocide rwandais. S’il faut faire de comparaison, c’est ça le bilan de l’indépendance du Togo, de 1963 à nos jours. Plus de morts que le nombre attribué au génocide rwandais » peut-on entendre dire l’homme au téléphone de la radio locale.

« Sur le plan économique et financier, le Togo est en rune. Aucune structure économique viable. Sur le plan économico-social, la population Togolaise est réellement divisée ; Instrumentalisation ethnique. Un seul groupe ethnique instrumentalisé par la FrançAfrique pour clochardiser les autres. Voilà le bilan à faire. Le bilan, c’est qu’on a une armée d’occupation qui n’est pas une armée du peuple mais qui est entretenue et payée par les ressources des Togolais. C’est une armée de la FrançAfrique. Le bilan, c’est l’incohésion sociale ; Le bilan, c’est que les conditions sont réunies pour le pire » indique-t-t-il avant de répondre en souvenir de l’assassinat de Sylvanus Olympio que le Togo n’est pas indépendant. Selon ses propos, le Territoire Togolais serait devenu un camp de concentration nazis ; Ainsi donc point n’a besoin de fêter une quelconque date dite d’indépendance du Togo.
Ce sont entre autres les propos de l’ancien ministre Djimon Oré, toujours fidèle à la ligne de son parti qui prône l’indispensabilité d’une transition politique consensuelle pour sortir le Togo de l’ornière.

Selon lui, le Togo est un camp de concentration où seulement 5% des populations jubilent au détriment de la majorité qui croupit dans la misère.
Autant de réalité pour comprendre qu’il s’agit en réalité d’un prisonnier personnel de Faure Gnassingbé qui a du mal à digérer le faite que son collaborateur d’hier sur la base de l’accord RPT/UFC soit devenu son opposant farouche. Aujourd’hui gardé à vue au Service Central de Recherches et d’Investigation Criminelles (SCRIC), Djimon Oré serait dans l’attente de ce qui lui est concrètement reproché dans cette interview dont le contenu ne diffère pas de ce qu’il a l’habitude de déclarer depuis la création du FPD.

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Faure Gnassingbé-Réckya Madougou: une dangereuse combinaison pour la sous-région?

Par Samari Tchadjobo«Nous condamnons l´arrestation de Monsieur Djimon Oré, exigeons sa libération immédiate et sans condition; arrêté et incarcéré dans un de...

Togo : Les musulmans et les chrétiens fêtent ensemble ce jeudi 13 mai 2021

La fête de l’Aïd El Fitr marquant la fin du Ramadan, mois de jeûne dans la religion islamique, sera célébrée ce jeudi...

Togoata APEDO-AMAH rend un vibrant hommage à Bob Marley

Le 11 mai est une date qui permet à la communauté rastafari du monde entier de célébrer la légende qui fut. Robert...

Togo : La Dynamique Monseigneur Kpodzro dénonce un plan de sabotage de la lutte citoyenne

C’est dans une mise au point dont voici l’intégralité MISE AU POINT DE LA DYNAMIQUE MONSEIGNEUR KPODZRO (DMK) DU 10 MAI2021 TOGO : HALTE...

Togo : Majesté Ihou WATEBA, « le monsieur qui parle wouya wouya » selon Gerry Taama

Véritable réponse du berger à la bergère. Gerry Taama n’a pas perdu du temps à répondre au sulfureux ministre qui a déçu...

Togo : Prof Majesté Ihou WATEBA tacle Gerry Taama

« On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires ». C’est en substance l’élément clé à retenir de ce qui mérite...

Fenêtre Sur l’Afrique du 08 mai 2021

1ère partieTchad: Le gouvernement d'union nationale tel que formé est-il la solution après le coup d'état militaire et constitutionInvités1-Farida Nabourema, Professeur à...

CITE AU QUOTIDIEN : MONTPELLIER POUR « SORTIR DE LA GRANDE NUIT » ? (1)

L' Occident est venu en Afrique mais le drame c'est qu il n'y a pas encore eu de rencontre entre l'Occident et...
- Advertisement -
error: Content is protected !!